20/05/2012 08:00:53
Mali. Accord de principe sur la prolongation du mandat du président par intérim
Le Comité de transition pour le redressement de la démocratie et la restauration de l’Etat (CNRDRE, junte) et la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) sont parvenus samedi à un accord de principe sur la prolongation du mandat du président par intérim Dioncounda Traoré, qui expire le 22 mai.
Xinhua
TEXTE  TAILLE
Augmenter la taille
Diminuer la taille

Dioncounda Traoré et Alassane Ouattara
Le Comité de transition pour le redressement de la démocratie et la restauration de l’Etat (CNRDRE, junte) et la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) sont parvenus samedi à un accord de principe sur la prolongation du mandat du président par intérim Dioncounda Traoré, qui expire le 22 mai.

"Nous sommes parvenus à un accord de principe avec la CEDEAO dont nous soutenons les propositions de sortie de crise. Dans les jours à venir, nous allons nous atteler à définir les contours de cet accord de principe, notamment à dégager les conditions de sa mise en oeuvre", selon la déclaration que vient de faire à la télévision malienne le président du Comité nationale de redressement de la démocratie et de restauration de l’ Etat (CNRDRE), capitaine Amadou Haya Sanogo.

C’ était à la sortie d’ une audience accordée aux médiateurs de la CEDEAO arrivés dans la capitale malienne en fin d’ après-midi. Ces progrès ont été confirmés par le ministre burkinabé des Affaires étrangères, M. Djibril Bassolé, accompagné de M. Adama Bigtogo, le ministre ivoirien de l’ Intégration africaine.

Avant de se rendre à Kati, les deux médiateurs s’ étaient longuement entretenus avec le président par intérim, M. Dioncounda Traoré. Rien n’ a filtré de ces entretiens. Pour eux, il est important de vite résoudre la question de la transition pour permettre au Mali de faire face rapidement à son intégrité territoriale avec l’ appui de la communauté internationale, notamment la CEDEAO.

"Aujourd’ hui, je ne pense à rien d’ autre qu’ à la libération du nord du pays. Et le peuple toujours compter sur son armée pour ce faire" a martelé ce matin le capitaine Sanogo à de jeunes partisans du CNRDRE venus lui manifester leur soutien.

Le même jour, les membres de l’Association Appel du Mali (APMA) et d’autres structures de jeunesse favorables à la junte ont manifesté sur la Place de l’Indépendance, réclamant le départ du président par intérim.

Le président de l’Assemblée nationale malien, Dioncounda Traoré, prêté serment le 12 avril dernier en tant que président malien par intérim.

Publicité
Publicité

comments powered by Disqus
Publicité
Autres actualités
Plus populaires

PUBLICITE