31/05/2012 03:17:05
RDC. Nord-Kivu : 98 civils tués par des groupes armés depuis le 9 mai
La Mission des Nations Unies pour la stabilisation en RDC (Monusco) a indiqué mercredi que 98 civils auraient été tués par des groupes armés entre le 9 et le 25 mai dans la province du Nord-Kivu, dans l’est du pays.
Xinhua
TEXTE  TAILLE
Augmenter la taille
Diminuer la taille

Rebelles au nord Kivu

La Mission des Nations Unies pour la stabilisation en RDC (Monusco) a indiqué mercredi que 98 civils auraient été tués par des groupes armés entre le 9 et le 25 mai dans la province du Nord-Kivu, dans l’est du pays.

"Les témoignages recueillis ont révélé que 98 civils ont été tués et six autres blessés dans les groupements d’Ufamandu I et II (en territoire de Masisi) entre le 9 et 25 mai 2012 par des éléments Mayi Mayi, Rahiya Mutomboki, Kifuafua et ceux de la Force de Défense Congolaise (FDC) ainsi que des Force Démocratique pour la Libération du Rwanda (FDLR)", a déclaré à la presse le porte- parole militaire de la Mission des Nations Unies pour la stabilisation en RDC (Monusco), le colonel Mactar Diop.

Ces témoignages ont poussé la Monusco à effectuer des enquêtes sur le terrain à Remeka le 24 mai et à Katoyi le 26 mai, a-t-il affirmé. Le porte-parole de la Monusco a fait savoir que les Forces Armées de la RDC (FARDC) poursuivent leurs opérations dans le secteur de Mbuzi-Tshanzu et Runyoni contre les mutins du M23 dans la province du Nord-Kivu.

"Suite à ces affrontements, la situation sécuritaire dans cette partie du pays est restée dégradée avec la persistance de plusieurs foyers de tensions dans le Rutshuru dans la province du Nord-Kivu", a-t-il dit. Selon les dernières estimations disponibles, plus 100.000 personnes se seraient déplacées entre le 1er avril et 18 mai, dont près de 74.000 dans les territoires de Lubero, Masisi et Rutshuru.

Publicité
Publicité

comments powered by Disqus
Publicité
Autres actualités
Plus populaires

PUBLICITE