04/06/2012 03:08:47
La prorogation du mandat des maires est une confiscation de la démocratie !
La prorogation du mandat des élus municipaux décidé par le Chef de l’Etat le 30 mai dernier qui intervient après la prorogation du mandat des députés est une confiscation de la démocratie dans notre pays. Une énième hérésie politique du pouvoir en place!
TEXTE  TAILLE
Augmenter la taille
Diminuer la taille

La prorogation du mandat des élus municipaux décidé par le Chef de l’Etat le 30 mai dernier qui intervient après la prorogation du mandat des députés est une confiscation de la démocratie dans notre pays. Une énième hérésie politique du pouvoir en place!

Les élections municipales et législatives sont le seul véritable mode d'expression démocratique dans notre pays. Ce sont des élections dites intermédiaires qui permettent un réel débat d'idées non seulement entre les candidats mais aussi entre les candidats et le peuple. En prorogeant le mandat des maires, le Président de la République montre qu'il ne fait pas confiance au peuple qui l'a élu avec environ 80% des suffrages exprimés. Il ne fait pas tellement confiance à ce peuple qu'il lui faut un décret pour que les exécutifs communaux continuent à fonctionner dans notre pays, c'est aussi la seule preuve que la seule élection qui compte dans notre pays c'est la présidentielle quelque soit la façon dont elle est organisée.

La prorogation du mandat des maires pose pour moi un autre problème, c'est celui du manque de courage des uns et des autres! Les maires qui tiennent leur mandat du peuple souverain ne devraient pas accepter de le tenir du Président de la république voilà pourquoi ils doivent démissionner collectivement ceux du parti proche du pouvoir qui est en réalité le parti-Etat et ceux de l'opposition. Seule cette démission peut initier une véritable marche vers la démocratie dans notre pays.

Tout le monde peut voir aujourd’hui que nous sommes en face d’un front de refus d’alternance dans notre pays depuis le sommet de l’Etat jusqu’à la base. Le Chef de l’Etat s’est fait introniser Roi du Cameroun par les députés qui ont taillé une Constitution à la grandeur de sa personne aujourd’hui il les récompense en leur donnant des mandats sur tapis vert ! Les exécutifs communaux représentent quels enjeux dans notre pays ? Un apprentissage de la démocratie parce qu’ils sont là pour instaurer un échange direct avec les populations. Le président vient de nous le refuser et l’opinion publique s’est couchée paralysée par les débats internes au sein du parti-Etat. 

J'appelle les populations à exprimer leurs désaccords aux maires par des lettres de protestation et inviter ceux-ci à la démission, c'est aussi cela l'apprentissage de la démocratie. Les maires se doivent de remettre leur démission à leur population et organiser suivant un calendrier arrêter par ceux-ci en accord avec les populations des élections dans leurs circonscriptions c'est possible et c'est souhaitable au nom du respect que nous devons aux populations.

Dr Vincent-Sosthène FOUDA
Président du MCPSD
www.generationcameroun2011.com

Publicité
Publicité

comments powered by Disqus
Publicité
Autres actualités
Plus populaires

PUBLICITE