07/06/2012 02:26:16
Réplique. Une mise au point de Jean Paul Pougala
Mise au point après l'article d'insultes à mon égard d'un partisan de «l’Égyptologie Noire » le 06/06/2012  sur Cameroonvoice, pour avoir osé vouloir parler des erreurs de nos prédécesseurs à tourner la tête sur des sujets peu prioritaires...
TEXTE  TAILLE
Augmenter la taille
Diminuer la taille

Mise au point après l'article d'insultes à mon égard d'un partisan de «l’Égyptologie Noire » le 06/06/2012  sur Cameroonvoice, pour avoir osé vouloir parler des erreurs de nos prédécesseurs à tourner la tête sur des sujets peu prioritaires (à mon avis) comme philosopher sur l'histoire antique de l'Afrique ramenée à la seule Egypte alors que le continent croupissait dans la famine et servait de souffre-douleur à toute personne en quête d'une patente de bonté et de générosité de façade :

Avec les Egyptologues et les partisans de l'Afrocentricité comme le prof Assante ou Ama, on s'est très bien compris. Et nos échanges d'Après Meeting de Paris ont même déjà débuté pour nous compléter. La bataille est la même, ce sont nos methodes de lutte qui divergent, ce sont les routes choisies pour arriver à la même destination qui ne sont pas les mêmes et tant mieux.

Même si les insultes de certains n'ont pas cessé à mon égard. Il y en a qui espèrent une troisième mi-temps d'un match pour moi terminé depuis le 13/05 à Paris, ou même un autre match pour nous tirer dessus, qu'il n'y aura certainement pas avec moi, notre peuple a trop souffert pourqu'on se permette ce luxe, encore et encore.

Lorsqu'on choisit de faire l'éclaireur, on oublie de plaire aux gens. Ce qui compte c'est arriver à bon port. Lorsqu'on est devant pour permettre aux autres d'avancer plus vite, on prend des coups, justement pour que les autres n'en prennent pas. Quelqu'un doit se sacrifier. et pour le faire, ce n'est jamais pour rechercher une quelconque gloire, car il est très souvent probable que l'éclaireur n'assiste jamais au festin pour célébrer la victoire, parce qu'il aura tout simplement succombé aux très nombreux coups reçus. Si c'est cela le prix à payer pour ne pas continuer pour tout un peuple à continuer de subir les mêmes humiliations et les memes pauvretés, alors par définition, l'éclaireur est prêt à le payer.

Mais au moins nous pouvons en tirer une leçon de vie : notre bataille n'est pas contre une race, contre un peuple, contre un continent ou contre une nation, mais contre un système qui a réussi à transformer nos propres frères et soeurs en nos farouches ennemis dans la maison, pour empêcher notre propre révolution qui est en marche. Et ils sont encore plus dangereux parce qu'on baisse la garde en pensant par erreur qu'il s'agit d'un combat racial. Et donc, qu'ils sont forcément de notre côté. Quelle erreur !!!

Jean-Paul Pougala
06/06/2012

Publicité

comments powered by Disqus
Publicité
Autres actualités
Plus populaires

PUBLICITE