13/06/2012 17:19:34
IsraŽl: mensonges et immigration
Plus de 25 000 immigrés clandestins se seraient « infiltrés » en « terre sainte», selon le gouvernement israélien. Alors que 40 % des crimes commis dans le district de Tel-Aviv impliquent des demandeurs d'asile, selon le ministre de la Sécurité publique et le chef de la police nationale. Faux!
lapresse.ca
TEXTE  TAILLE
Augmenter la taille
Diminuer la taille

Manifestation anti-noir Tel Aviv
Plus de 25 000 immigrés clandestins se seraient « infiltrés » en « terre sainte», selon le gouvernement israélien. Alors que 40 % des crimes commis dans le district de Tel-Aviv impliquent des demandeurs d'asile, selon le ministre de la Sécurité publique et le chef de la police nationale. Faux, rétorque le quotidien Ha'Aretz. Le journal phare de la gauche israélienne dénonce une campagne de désinformation et les mensonges du régime pour diaboliser les immigrants africains.

En 2011, Israël comptait précisément 25 471 réfugiés. Un chiffre qui ressemble étrangement au nombre de clandestins répertoriés par le gouvernement israélien. Le journaliste du quotidien en langue hébreu, Nurit Wurgaft, explique qu'en refusant d'examiner les demandes d'obtention de statut de réfugié des demandeurs d'asile, le gouvernement empêche toute reconnaissance de ses aspirants réfugiés, ce qui lui permet d'affirmer qu'il n'y a pas de réfugiés sur son sol mais plutôt des clandestins.

Quant à la proportion de crimes commis par des demandeurs d'asile à Tel-Aviv, sur les 24 702 enquêtes ouvertes par la police de Tel-Aviv durant les trois premiers mois de 2010, 177 impliquaient des Telaviviens d'origine africaine, soit 0,7 %, loin des 40 % avancés.

Publicité
Publicité

comments powered by Disqus
Publicité
Autres actualités
Plus populaires

PUBLICITE