19/06/2012 02:26:40
Côte d'Ivoire. Très mal en point depuis jeudi, Lida Kouassi porté disparu !
Il a plongé dans un coma des suites de traitements inhumains, le jeudi dernier, et l’on n’a plus de nouvelle de lui.
Le nouveau courrier
TEXTE  TAILLE
Augmenter la taille
Diminuer la taille

Moïse Lida Kouassi

Le ministre d’Etat Lida Kouassi Moïse, qui avait trouvé refuge au Togo, a été extradé le 6 juin dernier. Et depuis, son calvaire n’a cessé, malgré la vraie-fausse vidéo-confession diffusée par le ministre de l’Intérieur sur les antennes de la Rti.


Il a plongé dans un coma des suites de traitements inhumains, le jeudi dernier, et l’on n’a plus de nouvelle de lui.

Voici près de deux semaines que le tout premier ministre de la Défense du président Laurent Gbagbo, Lida Kouassi Moïse, est entre les mains des hommes d’Hamed Bakayoko, ministre de l’Intérieur de Ouattara. Depuis l’avion qui l’a ramené dans la soirée du 6 juin dernier, le ministre Lida avait commencé à subir les méthodes fascistes des hommes de Hamed Bakayoko. Une semaine après, une vidéo dans laquelle il faisait de prétendus aveux est diffusée à la télé.

On apprendra plus tard beaucoup sur les circonstances de l’enregistrement de la dictée vidéo-diffusée et les séances de torture auxquelles l’ex-ministre de la Défense était soumis. Selon une source au sein de l’appareil sécuritaire, le ministre est tombé dans le coma depuis le jeudi dernier et son état avait valu qu’il soit transféré d’urgence dans une clinique de Cocody. 5 jours après son «hospitalisation », on n’a toujours aucune nouvelle du ministre d’Etat, Lida Kouassi.

Toutes nos tentatives pour avoir des informations relatives à l’état de santé de l’ex-conseiller spécial en charge des questions militaires du président Gbagbo sont restées sans suite. Aucune trace de lui dans la clinique où il était supposé avoir été transféré. Au niveau des autorités sécuritaires, c’est le black-out total. Elles qui avaient pourtant été si promptes à brandir à la télé l’ex-ministre dans une vidéo de «confessions intimes» dignes des télé-réalités occidentales, ne jugent pas nécessaires de communiquer sur les rumeurs les plus folles qui circulent au sujet de Lida.

D’autres pistes indiquent par ailleurs que le ministre Lida, après un détour dans un centre hospitalier, a été placé en résidence surveillée. Seulement, il est chaque fois déplacé d’un endroit à un autre par ses geôliers. Qui soupçonnent fortement des ex-FDS de vouloir libérer Lida Kouassi qui serait le cerveau d'un coup qui a ses ramifications au sein des ex-FDS, tous corps confondus. Vrai ou faux ! Les jours à venir nous situeront. Pour l’heure, on peut dire que l’ancien collaborateur du président Gbagbo qui a «quitté» les locaux de la Dst jeudi dernier est porté disparu.

Frank Toti

Publicité

comments powered by Disqus
Publicité
Autres actualités
Plus populaires

PUBLICITE