21/08/2009 19:05:10
75 Africains meurent de faim en traversant la Méditerranée
Quelque 75 Africains sont morts de faim et de soif alors qu'ils tentaient de traverser la Méditerranée en bateau pour rejoindre l'Italie, a annoncé le Haut commissariat de l'Onu pour les réfugiés vendredi.
L'express
TEXTE  TAILLE
Augmenter la taille
Diminuer la taille

Parti il y a trois semaines de Tripoli, en Libye, le bateau de petite taille s'est trouvé à court de carburant au bout de trois jours de navigation et a dérivé en pleine mer, sans assistance.

"Après quelques jours, l'eau et la nourriture ont commencé à manquer. La soif et la faim se sont installées et les gens ont commencé à mourir, les uns après les autres, tandis que le bateau dérivait en mer", a raconté un porte-parole du HCR lors d'une conférence de presse.

"Au fur et à mesure que les passagers mouraient, les survivants les jetaient à la mer", a ajouté le porte-parole, précisant que les immigrants étaient en majorité originaires de l'Erythrée.

Seuls cinq des occupants, un enfant, une femme et trois hommes, ont réussi à survivre à cette "tragédie choquante", a précisé le HCR, selon lequel de nombreux navires ont croisé la route du bateau en détresse mais sans qu'aucun n'offre son assistance.

Ce sont les douaniers italiens qui ont retrouvé le bateau jeudi après qu'un navire de pêche ait fourni du pain et de l'eau aux naufragés avant de les abandonner à leur sort.

Les survivants sont actuellement soignés sur l'île de Lampedusa, située entre la Sicile et les côtes de l'Afrique du Nord.

"Les survivants sont en très mauvaise santé", a dit le porte-parole. "Ils sont dans un état effroyable et il faudra pas mal de temps avant que nous puissions leur parler".

Selon le HCR, cette tragédie illustre la lente disparition de l'ancienne tradition maritime de secours en mer.

"Le HCR est très inquiet de constater que le durcissement des politiques gouvernementales à l'égard des boat people a pour effet de dissuader les patrons de navires de continuer à faire honneur aux obligations maritimes internationales", a encore dit le porte-parole.

L'Italie a enregistré l'arrivée de quelque 36.900 immigrants clandestins l'an passé, soit une hausse de 75% par rapport à 2007, selon les chiffres du ministère italien de l'Intérieur.

Publicité
Publicité

comments powered by Disqus
Publicité
Autres actualités
Plus populaires

PUBLICITE