27/06/2012 03:56:09
RDC. Quatres gardes de la réserve d'Epulu brulés vifs par des miliciens
Dix gardes de parcs ont été tués dont quatre brûlés vifs au cours d’une attaque menée dimanche dernier par des miliciens « Simba » commandés par Morgan Sadala contre la réserve de faune d’Epulu située à plus de 300 km à Kisangani, dans la province Orientale, dans le nord-est de la RDC.
Xinhua
TEXTE  TAILLE
Augmenter la taille
Diminuer la taille

Dix gardes de parcs ont été tués dont quatre brûlés vifs au cours d’une attaque menée dimanche dernier par des miliciens "Simba" commandés par Morgan Sadala contre la réserve de faune d’Epulu située à plus de 300 km à Kisangani, dans la province Orientale, dans le nord-est de la RDC.


Le gouverneur de la province Orientale, Ismaël Arama, qui a donné ce bilan provisoire au cours d’une plénière mardi de l’Assemblée provinciale de la province, a en outre fait savoir qu’on a également enregistré plusieurs cas de viols sur les femmes et les filles, d’incendies des installations de la réserve, de tueries des espèces animales protégées dont Okapi et de pillages des commerçants.

Les députés provinciaux ont, à cette occasion, formulé plusieurs recommandations au pouvoir central et provincial ainsi qu’à la Mission des Nations Unies pour la stabilisation de la RDC (MONUSCO), visant à mettre fin aux poches d’insécurité dans la province Orientale.

Les députés ont également convenu de faire une déclaration politique pour dénoncer le laxisme du commandement de la 9ème région militaire.

Le commandant de la 9ème région militaire, le général Jean Claude Kifua, avait annoncé lundi dernier l’instauration des patrouilles en profondeur pour sécuriser la réserve d’ Epulu.

Publicité
Publicité

comments powered by Disqus
Publicité
Autres actualités
Plus populaires

PUBLICITE