28/06/2012 00:42:43
Mugabe a fait plier Londres et l'Union européenne
Cinq ans après que la reine d'Angleterre lui a retiré sa décoration de l'ordre deknighthood pour marquer sa « révulsion» face aux atteintes aux droits de l'homme au Zimbabwe, le président Robert Mugabe est sur le point de gagner sa bataille contre les sanctions européennes.
TEXTE  TAILLE
Augmenter la taille
Diminuer la taille

Robert Mugabe

Cinq ans après que la reine d'Angleterre lui a retiré sa décoration de l'ordre deknighthood pour marquer sa « révulsion» face aux atteintes aux droits de l'homme au Zimbabwe, le président Robert Mugabe est sur le point de gagner sa bataille contre les sanctions européennes.

En effet, sous la pression du Royaume-Uni et malgré les réticences de certains autres Etats membres, le conseil de l'Union européenne (UE) s'apprête à décider de la levée des "mesures appropriées" prises à l'encontre du Zimbabwe au titre de l'article 96 de l'accord de Cotonou. Cela signifiera un retour à la normale des relations, notamment financières, entre l'UE et le Zimbabwe.

En février dernier, le conseil de l'UE avait déjà décidé de lever les mesures restrictives individuelles visant certains dignitaires zimbabwéens (interdiction de voyager en Europe et blocage de leurs comptes bancaires européens), tout en maintenant l'application de l'article 96. Malgré ces sanctions, le Zimbabwe a bénéficié de 80 à 100 millions € d'aides (notamment humanitaires) de l'UE chaque année. Avec la levée de l'article 96, le pays devrait être éligible à une enveloppe financière européenne bien plus élevée encore.

La lettre du continent

Publicité
Publicité

comments powered by Disqus
Publicité
Autres actualités
Plus populaires

PUBLICITE