04/07/2012 04:05:39
Union africaine: prolongations du duel Ping/Zuma
La Sud-africaine Nkosazana Dlamini-Zuma et le Gabonais Jean Ping se disputent toujours la présidence de la Commission de l’Union africaine (Ua).
La nouvelle expression
TEXTE  TAILLE
Augmenter la taille
Diminuer la taille

La bataille continue entre la  candidate de l’Afrique du Sud Nkosazana Dlamini-Zuma et le président sortant Gabonais Jean Ping. Le bras de fer entre Jean Ping et Nkosazana Dlamini-Zuma pour la présidence de la Commission ne va plus  se dérouler dans un pays membre de la Communauté de développement d'Afrique australe (Sadc). Le Malawi, qui devait initialement accueillir le sommet, ayant fait défection.  Les autorités malawites avaient  annulé la tenue du sommet parce   qu’elles ne voulaient pas inviter Omar el-Béchir. Le président  soudanais qui est poursuivi par un mandat d’arrêt  de la Cour pénale internationale (Cpi).  Le sommet de l’Ua aura lieu du 9 au 16 juillet prochain  au siège de l’Ua, en Ethiopie.

Lobbying

Un pays qui a  gardé une certaine neutralité dans le bras de fer qui oppose le Gabon à l’Afrique du Sud,  les deux pays dont sont originaires les deux candidats. Le président soudanais est sous le coup d'un mandat d'arrêt de la Cour pénale internationale (CPI) pour «génocide», «crimes contre l'humanité » et «crimes de guerre» au Darfour. La solution éthiopienne est celle prévue par l’Organisation dans ce genre de situation. Après le refus du Malawi,  il revenait à la capitale éthiopienne, siège de l'Ua d'organiser la réunion des dirigeants africains. Conformément à l'article 5 de la Constitution de l'Union africaine. Par ailleurs, Addis-Abeba a toujours accueilli le président  soudanais Omar el-Béchir.
A la différence de la présidente Malawite Joyce Banda, le Premier ministre Meles Zenawi critique régulièrement la justice internationale et la Cpi en particulier. La commission de l’Union africaine se réunira  les 15 et 16 juillet à Addis-Abeba. Les partisans de chaque camp ont relancé le lobbying pour leur favori respectif. Les arguments ne manquent pas non plus pour attaquer la candidature adverse. Le président sortant de l’Ua a fait ses preuves ou de son mieux durant son premier mandat. Mais, l’année 2011 a  mis à rude épreuve la capacité de Jean Ping à gérer  et à résoudre les crises,  notamment la crise libyenne.
Jean-Ping milite  depuis longtemps pour une organisation africaine indépendante de l’Onu et pour une grande
Afrique à même de gérer et résoudre ses propres problèmes sans passer par les organisations internationales. Lors de sa conférence à la Coordination pour l’Afrique de demain (Cade), Jean Ping  regrettait que l’Afrique n’occupe qu’un « strapontin » au Conseil de sécurité de l’Onu, au G8 et au G20 : «L’Afrique s’apparentant, pour certains, à un objet de préoccupation plus qu’à un acteur dans la conduite des affaires mondiales, y compris celles qui la concernent!», avait-il dénoncé. La candidate Sud-africaine, Nkosazana Dlamini-Zuma a elle aussi des arguments qui ont empêché la réélection en janvier dernier de Jean Ping.

Absence d’un candidat consensuel

C’est une femme de caractère qui a dirigé pendant dix ans le ministère des Affaires étrangères  de l’Afrique du Sud. Ce serait historique qu’une femme compétente,  car  femme d’expérience, dirige la présidence de l’Union africaine. De surcroît, ce serait une première qu’un candidat de l’Afrique du Sud l’emporte. Ce poste n’a jamais été occupé ni par une femme ni par un candidat de  l’Afrique australe. Ancienne épouse de Jacob Zuma a été plusieurs fois ministre de 1999 à 2009. Nkosazana Dlamini-Zuma a notamment été  ministre des Affaires étrangères, ministre de la Santé et actuellement ministre de l’intérieur. En l‘absence d’un candidat consensuel issu du comité ad hoc qui avait été mis sur pied par le président  béninois et président en exercice de l’Union africaine, Thomas Boni Yayi,  pour rapprocher les positions  des  pays des deux candidats en lice, le match pourrait encore être serré entre Jean Ping et Nkosazana Dlamini-Zuma.
EKK

 

EKK

Publicité

comments powered by Disqus
Publicité
Autres actualités
Plus populaires

PUBLICITE