06/07/2012 02:30:13
Justice. Marafa introuvable au Tpi de Yaoundé
Attendu au tribunal de première instance de Yaoundé centre administratif pour répondre à une citation directe servie par le détenu Bessong, l’ex-Minatd n’a pas jugé utile de déférer à cette convocation. Ses raisons.
Le Messager
TEXTE  TAILLE
Augmenter la taille
Diminuer la taille

Marafat Hamidou Yaya

Attendu au tribunal de première instance de Yaoundé centre administratif pour répondre à une citation directe servie par le détenu Bessong, l’ex-Minatd n’a pas jugé utile de déférer à cette convocation. Ses raisons.

Aucune trace de Marafa Hamidou Yaya, ancien ministre d’Etat chargé de l’Administration territoriale et de la décentralisation au tribunal de première instance de Yaoundé – centre administratif statuant en matière correctionnelle ce jeudi 5 juillet 2012. Actuellement détenu au Secrétariat d’Etat à la défense (Sed), dans le cadre de l’affaire du BB Jet 2, l’ex-Minatd devait répondre à une citation directe servie par Me Raphaël Ebode, huissier de justice auprès de la cour d'appel du Centre pour le compte du condamné à mort Daniel Bessong. Lequel le poursuit pour «dénonciation calomnieuse» selon la citation directe publiée par votre journal dans son édition du lundi 2 juillet dernier.

Marafa Hamidou Yaya a choisi de ne point se présenter. C’est le constat fait par le reporter en faction aux premières heures de cette journée au lieu dit. Aucune trace du Minatd d’abord chez le juge d’instruction où s’il avait déféré à la convocation, il s’y serait rendu aux premières heures de la journée telle que le stipule la loi. Un tour complet de l’enceinte du tribunal ne permet pas non plus de le voir. Des questions discrètement posées à quelques vendeurs et autres usagers ne donnent point de résultat. Il en ressort que personne ne l’a vu passer. Un vendeur soutient même qu’un homme de sa carrure ne pourrait passer inaperçu. « S’il était là, on l’aurait su ne serait-ce que par la forte mobilisation des forces de l’ordre comme c’est souvent le cas pour les détenus de cet acabit », laisse-t-il entendre. Après quelques heures sur les lieux, il faut se rendre à l’évidence, Marafa Hamidou Yaya n’est pas sorti du Sed pour répondre à cette convocation.

Selon des sources proches du dossier, l’ancien Minatd estime qu’il s’agit tout simplement d’une ruse pour sortir de sa cellule afin de comparaître dans le cadre de l’affaire pour laquelle il a été interpellé et incarcéré. Faut-il le rappeler, dès son arrestation, Marafa Hamidou Yaya avait déposé, auprès du procureur près le tribunal de grande instance du Mfoundi, une lettre de récusation du juge Pascal Magnaguemabé qu’il accuse de «partialité». Il a plusieurs fois déjà refusé d’être entendu par ce magistrat-instructeur alors qu’aux dernières nouvelles, sa demande de récusation n’a pas prospéré. Raison pour laquelle, selon cette source, il ne se rendra donc pas au Tpi d’autant plus que la personne qui l’este en justice est un condamné domicilié à Nkongsamba.

Nadège Christelle BOWA

Publicité
Publicité

comments powered by Disqus
Publicité
Autres actualités
Plus populaires

PUBLICITE