26/07/2012 00:25:44
RDC. L'UDPS proteste contre la tenue du Sommet de la Francophonie Kinshasa
« Nous ne voulons pas que le président François Hollande vienne légitimer un pouvoir usurpateur élu lors des élections émaillées des fraudes et des irrégularités, même selon les missions d'observation diplomatiques »
Xinhua
TEXTE  TAILLE
Augmenter la taille
Diminuer la taille

Etienne Tshisekedi

L'Union pour la Démocratie et le Progrès social (UDPS), parti de l'opposant Tshisekedi, a mercredi, devant l'ambassade de France un mémorandum pour protester contre la tenue du 14 ème sommet des chefs d'Etats et des gouvernements des Etas membres de la Francophonie prévue en octobre prochain à Kinshasa.

« Nous ne voulons pas que le président François Hollande vienne légitimer un pouvoir usurpateur élu lors des élections émaillées des fraudes et des irrégularités, même selon les missions d'observation diplomatiques », a déclaré Mpwati Mavungu, secrétaire général de l'UDPS.

« Le pouvoir, qui nous dirige, n'a pas de qualité d'organiser ces genres d'activités, parce qu'il n'est pas légitime. Comme on pouvait le constater, le jour de la prestation de serment de Joseph Kabila, aucun chef d'Etat sérieux n'est venu», a –t-il ajouté.

Pour le parti de l'opposant Tshisekedi, « le sommet de la Francophonie doit être délocalisé pour éviter de se moquer au peuple congolais ».

Ce dépôt du mémorandum de l'UDPS coïncide avec l'arrivée de la ministre française en charge de la Francophonie, Ya Mina Benguigul, qui doit quitter Paris pour Kinshasa ce mercredi 25 juillet pour une mission de trois jours .

En décembre 2011, la Commission Electorale Nationale Indépendante (CENI) avait annoncé les résultats provisoires de l'élection présidentielle 2011, proclamant Joseph Kabila vainqueur. Ces résultats avaient été rejetés par l'opposant Tshisekedi qui est arrivé second, le dernier avait contesté ce résultat et s'était auto-proclamé président élu.

Publicité
Publicité

comments powered by Disqus
Publicité
Autres actualités
Plus populaires

PUBLICITE