26/07/2012 00:52:28
Cemac. Les chefs d'Etat planchent sur le sort d'Antoine Ntsimi
En effet, après le sommet de Bangui, sous la pression de François Bozizé, les chefs d’Etat de la Cemac avait résolu d’appliquer le principe de la rotation au poste de président de la commission. Ce qui signifierait le départ probable d’Antoine Ntsimi du poste. Pour l’instant, il n’en est rien !
Le Messager
TEXTE  TAILLE
Augmenter la taille
Diminuer la taille

Antoine Ntsimi

Après plusieurs reports, le sommet des chefs d’Etat de la Communauté économique et monétaire d’Afrique centrale (Cemac) s’est enfin ouvert hier mercredi 26 juillet dans la capitale congolaise, Brazzaville. Le président en exercice de la Cemac, Denis Sassou Nguesso, l’hôte du sommet et ses homologues Paul Biya du Cameroun, Idriss Deby du Tchad, Obiang Nguema de la Guinée Equatoriale, François Bozizé de la République centrafricaine et Ali Bongo Ondimba du Gabon, ont assurément eu du grain à moudre.

Au menu des échanges, des dossiers concernant la mise en place des institutions et des outils de nature à favoriser l’intégration dans la sous-région. Dans ce droit fil, la question de la fusion probable des bourses des valeurs immobilières de Douala et de Libreville, le passeport de la Cemac, la mise en route de Air Cemac entre autres. Last but not least, les six chefs d’Etat de la sous-région d’Afrique centrale devraient également se pencher sur la présidence de la commission de la Cemac, dont le Camerounais Antoine Nsimi est l’actuel titulaire du poste.

En effet, après le sommet de Bangui, sous la pression de François Bozizé, les chefs d’Etat de la Cemac avait résolu d’appliquer le principe de la rotation au poste de président de la commission. Ce qui signifierait le départ probable d’Antoine Ntsimi du poste. Pour l’instant, il n’en est rien ! Au moment où nous allions sous presses hier, mercredi 26 juillet aux alentours de 21 heures, rien n’avait filtré du huis-clos des patrons de la Cemac, encore moins l’once des résolutions prises divulguée. Autant dire que la fumée blanche est toujours attendue du conclave des six. Nous y reviendrons

A.N.

Publicité

comments powered by Disqus
Publicité
Autres actualités
Plus populaires

PUBLICITE