01/08/2012 02:16:14
Les chefs de sécurité d'Israël s'opposent à une frappe unilatérale sur l'Iran
Des responsables militaires et politiques d’Israël sont en désaccord sur une frappe indépendante sur les installations nucléaires de l’Iran, a rapporté mardi le quotidien Yediot Aharonot, citant des responsables américains.
Xinhua
TEXTE  TAILLE
Augmenter la taille
Diminuer la taille

Meir Dagan

Des responsables militaires et politiques d’Israël sont en désaccord sur une frappe indépendante sur les installations nucléaires de l’Iran, a rapporté mardi le quotidien Yediot Aharonot, citant des responsables américains.

Selon le journal, les responsables à Washington ont récemment nommé les chefs de sécurité d’Israël comme opposants à une opération militaire qui exclurait les États-Unis. Les sources anonymes des États-Unis ont déclaré que le chef de l’armée israélienne, le chef du Renseignement militaire, le commandant de la Force aérienne et le chef du Mossad se sont opposés à une frappe unilatérale de l’armée israélienne sur l’Iran.

L’ancien directeur du Mossad, Meir Dagan et l’ancien chef du Shin Bet, Yuval Diskin, ont tous deux déjà prévenu qu’une frappe sans le soutien des États-Unis ne ferait que retarder le programme nucléaire de l’Iran de quelques années, et va déclencher un conflit régional avec des conséquences désastreuses pour Israël.

Le journal israélien a publié cette information alors que le secrétaire américain à la Défense, Leon Panetta, est attendu en Israël mardi pour des entretiens avec des hauts responsables pendant lesquels la discussion du programme nucléaire de l’Iran devrait figurer en bonne place.

Publicité
Publicité

comments powered by Disqus
Publicité
Autres actualités
Plus populaires

PUBLICITE