07/08/2012 01:07:04
Mali. Des manifestants réclament la tête de Dioncounda Traoré
« Nous demandons purement et simplement le départ de Dioncounda Traoré. L'intérim est fini ». Les manifestants demandant le départ du président Traoré dispersés et matés par les forces de sécurité.
Xinhua
TEXTE  TAILLE
Augmenter la taille
Diminuer la taille

Les manifestants demandant le départ du président Traoré dispersés et matés par les forces de sécurité
Manifestants Mali
Les militants du Mouvement Yéréwoloton ont voulu marcher lundi sur le palais présidentiel dans le but de demander le départ du président de la transition malienne, Dioncounda Traoré, avant d'être empêchés par un imposant dispositif sécuritaire au niveau du parc national à la descente de la colline du palais présidentiel.

« Nous demandons purement et simplement le départ de Dioncounda Traoré. L'intérim est fini. Le 21 mai dernier (le jour où le président Traoré a été blessé, Ndlr), nous avions marché pour la même cause. On pensait qu'il n'allait plus revenir au palais après ce qui s'est passé », a confié à Xinhua sur les lieux, Boubacar Boré, président de Yéréwoloton, un Mouvement membre de la Coordination des organisations patriotiques du Mali (COPAM).

Un autre leader des manifestants a déclaré; "On veut que Dioncounda parte. On ne demande pas plus". Les éléments des forces de sécurité ont dispersé la foule par des gaz lacrymogènes et ont frappé un manifestant (un adepte d'une confrérie religieuse avec un gros chapelet) qui a été blessé à la tête. Ceux-ci l'ont par la suite amené avec eux en attachant ses mains avec le foulard qu'il avait son cou.

Sur les banderoles des manifestants, on pouvait lire de façon ostensible « Une transition ans Dioncounda, le Mali est sauvé », « La concertation nationale est la solution », « Dioncounda président de la CEDEAO, non Malien. Ne touche pas à notre gouvernement », « Allah Akbar (Dieu est grand, Ndlr) ».

Publicité
Publicité

comments powered by Disqus
Publicité
Autres actualités
Plus populaires

PUBLICITE