08/08/2012 01:25:24
Les combats continuent en Syrie, Assad déterminé à éliminer les «terroristes»
DAMAS-- Les combats incessants entre rebelles armés et troupes du gouvernement ont continué dans certaines villes syriennes mardi, alors que le président Bachar al-Assad a réitéré la détermination de son gouvernement et de son peuple à éradiquer les "terroristes" dans le pays.
Xinhua
TEXTE  TAILLE
Augmenter la taille
Diminuer la taille

L'agence de presse officielle SANA a déclaré que des affrontements avaient eu lieu mardi à Homs, à Hamas, à Deir al- Zour, à Hasaka et à Alep.

Des groupes de "terroristes", qui fuient les forces armées dans la ville de Homs, ont massacré mardi des citoyens à Jandar Resort.

Par ailleurs, des gardes du corps, en coopération avec les autorités de Homs, ont déjoué une tentative d'infiltration menée par des groupes armés depuis les territoires libanais sur le site d'al-Armouta à Talkalakh (Homs), selon SANA.

L'agence de presse a également rapporté qu'un groupe armé avait tiré des missiles depuis les territoires libanais sur le passage de Jisr Qmar pour couvrir la tentative d'infiltration.

Les autorités ont tué et blessé de nombreux terroristes pendant que d'autres s'enfuyaient dans les territoires libanais. Elles ont également pourchassé les hommes armés dans plusieurs quartiers de Homs, a poursuivi SANA.

A Deir al-Zour, à l'est du pays, les autorités ont affronté un groupe armé qui a tenté d'attaquer les forces de l'ordre dans la ville d'al-Mayadeen, tuant tous ses membres.

A Alep, les autorités ont repoussé la nuit dernière un groupe de terroristes armés qui a attaqué un ministère de la ville.

Du côté de l'opposition, l'Observatoire des droits de l'homme basé en Grande-Bretagne, a déclaré que les quartiers de Salahuddien, Seif al-Dawla, al-Sakhour, al-Frafra, Bab al-Hadid et Bab al-Nasr à Alep avaient été violemment bombardés par les forces du gouvernement, qui se sont opposés également aux combattants rebelles aux entrées du quartier de Salahuddien. Douze civils ont été tués mardi à Alep.

A Deir al-Zour, l'Observatoire a rapporté qu'un enfant avait été tué par un sniper, ajoutant qu'un leader des combattants rebelles armés avait été tué dans le bombardement de la ville mardi.

L'Observatoire a également indiqué que quatre combattants rebelles avaient été tués dans la campagne de Deir al-Zour, après une attaque du champ de pétrole d'al-Ward, dans le district de Dweir.

Dans la province australe de Daraa, de violents affrontements ont éclaté entre les combattants rebelles et les forces du régime dans la ville de Busra al-Harir, qui ont fait des dizaines de blessés, détruit deux véhicules de l'armée et tué au moins quatre soldats du gouvernement.

Par ailleurs, un civil a été tué dans la ville de Busra al- Harir à Daraa par des bombardements, selon le même Observatoire.

Alors que les combats sur le terrain sont incessants, le président syrien Bachar al-Assad a souligné mardi que son gouvernement et le peuple syrien étaient déterminés à éliminer le "terrorisme" et à "purger" le pays des "terroristes".

Publicité

comments powered by Disqus
Publicité
Autres actualités
Plus populaires

PUBLICITE