10/08/2012 03:18:37
Autocélébration. L'université de Bouaké devient l'université Alassane Ouattara
Alassane Ouattara vient de changer le nom de toutes les universités de Côte d’Ivoire avec en prime l’université de Bouaké qui devient désormais l’université Alassane Ouattara.
Le nouveau courrier
TEXTE  TAILLE
Augmenter la taille
Diminuer la taille

Université de Bouaké

Alassane Ouattara vient de changer le nom de toutes les universités de Côte d’Ivoire avec en prime l’université de Bouaké qui devient désormais l’université Alassane Ouattara.

En effet, c’est à l’issue des deux conseils des ministres – fait inhabituel - qui se sont tenus ce mercredi 8 août 2012 au palais présidentiel au Plateau de 10 heures à 16 heures que le porte-parole du gouvernement a annoncé ces changements de dénomination des universités publiques. Ainsi, l’université de Cocody désormais s’appellera l’université Félix Houphouët-Boigny. L’université de Bouaké change de dénomination. Elle s’appellera désormais l’université Alassane Ouattara.

Abobo-Adjamé portera le nom de Nangui-Abrogoua. Les Unités de recherches de  l’enseignement supérieures (Ures) de Daloa et de Korhogo sont érigées en universités et portent également les noms de personnalités. L’Ures de Daloa devient université Jean Lorougnon Guédé et l’Ures de Korhogo va s’appeler université Péléforo Gon Coulibaly.

«Nous sommes dans une nouvelle dynamique en ce qui concerne l’école de façon générale en Côte d’Ivoire, et il faut donner des signaux, des signaux qui montrent que nous sommes pleinement dans cette nouvelle dynamique», s’est justifié Koné Bruno. Aussi, les frais d’inscription dans les universités dont l’augmentation avait déclenché il y a peu une levée de boucliers tous azimuts n’ont pas été ramenés à leur proportion initiale.

«Le tarif de 100 000 francs proposé par les présidents d’université va être appliqué dans 3 ans. L’Etat prend en charge dès cette année 70% de ce montant. L’Etat prend donc en charge 70 000 francs sur ces 100 000 francs et les étudiants n’auront à payer que les 30 000 francs. Et ça, je parle du montant relatif à la première année. Pour les autres, les détails vous seront communiqués dans les prochains jours par le ministère de l’Enseignement supérieur», a expliqué le porte-parole du gouvernement.

Anderson Diédri


comments powered by Disqus
Publicité
Autres actualités
Plus populaires

PUBLICITE