11/08/2012 00:09:35
Menace d'une journée « kiosque mort » au Cameroun ce lundi
Les diffuseurs et vendeurs de journaux devraient observer un mot d’ordre de grève illimitée dès lundi à l’appel de l'Association des dépositaires et marchands de journaux (ADMJ), a-t-on appris vendredi auprès de ce regroupement professionnel.
APA
TEXTE  TAILLE
Augmenter la taille
Diminuer la taille

Kiosque à journaux Douala, Cameroun
Les diffuseurs et vendeurs de journaux devraient observer un mot d’ordre de grève illimitée dès lundi à l’appel de l'Association des dépositaires et marchands de journaux (ADMJ), a-t-on appris vendredi auprès de ce regroupement professionnel.


Les protestataires dénoncent le système de facturation pratiqué par la société Messapresse, filiale du français Presstalis, qui, selon eux, ‘’traite ses partenaires comme des esclaves’’.

Ils accusent également cette messagerie de leur imposer des journaux occidentaux parfois vieux de plusieurs mois, et de ne mener aucune étude visant à planifier la distribution en fonction de la demande du public.

En février 2007, l’ADMJ avait déjà menacé de paralyser les activités de distribution dans le pays, et ses membres n’avaient repris du service qu’après des promesses de Messapresse qui, de l’avis de beaucoup, sont restées vaines.

Après une réunion de crise tenue jeudi à Yaoundé, la capitale du pays, les deux parties ont promis de se retrouver quelques heures plus tard dans la métropole économique, Douala, en vue de trouver une solution durable à leurs tiraillements.

Publicité
Publicité

comments powered by Disqus
Publicité
Autres actualités
Plus populaires

PUBLICITE