13/08/2012 18:36:38
JO: les Camerounais disparus «menacés »
La BBC a rencontré dans un lieu secret à Londres 5 des 7 athlètes olympiques camerounais qui ont fait défection la semaine dernière, après avoir, selon leurs déclarations, subi des menaces de la part de responsables de leur délégation.
Le Figaro
TEXTE  TAILLE
Augmenter la taille
Diminuer la taille

 

 

Boxeur camerounais à Londres

La BBC a rencontré dans un lieu secret à Londres 5 des 7 athlètes olympiques camerounais qui ont fait défection la semaine dernière, après avoir, selon leurs déclarations, subi des menaces de la part de responsables de leur délégation.

Selon l'interview diffusée sur le site internet de la BBC, les cinq boxeurs espèrent trouver un sponsor pour "devenir des champions". Ils disent avoir été menacés, ce qu'a démenti le chef de la délégation camerounaise David Ojong. "Nos dirigeants, ceux qui étaient présents à ces jeux Olympiques avec nous, ce sont les mêmes qui nous menaçaient ici, quand un collègue perdait un combat", a confié à la BBC Blaise Yepmou Mendouo, ajoutant que le boxeur perdant était menacé de se voir retirer son passeport et que leurs bonus avaient été divisés par deux à Londres par rapport à ce qui était prévu.

"Nous ne pouvons pas rentrer au Cameroun"

"Nous ne sommes pas ici parce que nous n'aimons pas notre pays, mais parce que nous voulons pratiquer le sport que nous aimons", a dit pour sa part Thomas Essomba, un des boxeurs. "Nous ne pouvons pas rentrer au Cameroun", a-t-il souligné. "Même si nous rentrons, nous ne pourrons plus nous entraîner. Tout ce que nous demandons, c'est de devenir des champions", poursuit-il, assurant que "si j'étais bien dans mon pays, je n'irais pas chercher ailleurs".

"Nous voulons devenir professionnels", explique le boxeur, pour qui "le plus important est de trouver un sponsor et d'entrer dans des clubs de boxe". "Quand nous serons des professionnels nous rentrerons dans notre pays parce que nous aimons le Cameroun", assure-t-il.

Outre les boxeurs, la gardienne de l'équipe de foot féminine camerounaise et un nageur du Cameroun ont fait défection. Selon le chef de la délégation camerounaise, les boxeurs cherchent des excuses pour justifier leur départ et sont des migrants économiques. Les sept athlètes disposent de visas pour rester au Royaume-Uni jusqu'en novembre.

 

 

Publicité
Publicité

comments powered by Disqus
Publicité
Autres actualités
Plus populaires

PUBLICITE