16/08/2012 14:31:12
Dernière heure. Affrontements armés en Côte d'Ivoire
Des inconnus armés ont attaqué dans la nuit de mercredi à jeudi des bases militaires de Dabou (sud), et les combats entre assaillants et forces de sécurité se poursuivaient ce jeudi matin dans la ville, ont confié des témoins à Xinhua.
Xinhua
TEXTE  TAILLE
Augmenter la taille
Diminuer la taille

 

Frci Côte d'Ivoire

Des inconnus armés ont attaqué dans la nuit de mercredi à jeudi des bases militaires de Dabou (sud), et les combats entre assaillants et forces de sécurité se poursuivaient ce jeudi matin dans la ville, ont confié des témoins à Xinhua.

A en croire ceux-ci, les premiers coups de feu ont éclaté tard la nuit dans à la brigade de gendarmerie et au commissariat de police de la ville, des bases militaires tenues par les Forces républicaines de Côte d'Ivoire (FRCI).

Les éléments des FRCI ont aussitôt réagi, et une longue fusillade s'en est suivie. Une source militaire a indiqué à Xinhua que l'armée procède à un ratissage de la zone à la recherche des assaillants embusqués.

"Les tirs étaient tellement nourris que nous nous sommes terrés dans nos maisons. Ce matin, il y a une accalmie, mais on entend quelques tirs sporadiques", a indiqué un  habitant du quartier Dioulabougou.

Dabou, une banlieue située à une trentaine de kilomètres d'Abidjan, demeure coupée des autres villes, la circulation étant interrompue.

De nombreux travailleurs d'Abidjan qui y résident ont été contraints de rester sur place, pour des raisons sécuritaires et par manque de véhicule de transport.

Des groupes armés non identifiés ont multiplié ces derniers jours des attaques contre des postes de contrôle et des camps militaires à Abidjan, ainsi qu'à l'est, au sud et à l'ouest du pays.

Les autorités militaires ont appelé l'armée à la vigilance et au renforcement des dispositifs militaire dans les différentes régions du pays.

 

Publicité
Publicité

comments powered by Disqus
Publicité
Autres actualités
Plus populaires

PUBLICITE