18/08/2012 05:00:18
Le Cameroun vise Main One, son troisième câble sous-marin à fibre optique
Après les points d’atterrissement des câbles sous-marins à fibre optique SAT3, installé à Douala, et West Africa Cable System (Wacs), installé à Limbé, le Cameroun veut utiliser les câbles sous-marins de fibre optique Main One, installés sur la côte occidentale de l'Afrique.
Agence Ecofin
TEXTE  TAILLE
Augmenter la taille
Diminuer la taille

Câble sous-marin
Après les points d’atterrissement des câbles sous-marins à fibre optique SAT3, installé à Douala, et West Africa Cable System (Wacs), installé à Limbé, le Cameroun veut utiliser les câbles sous-marins de fibre optique Main One, installés sur la côte occidentale de l'Afrique. Une propriété de la compagnie Main One Cable Company Limited.

Funke Opeke , la CEO de Main One et Jean-Pierre Biyiti bi Essam, le ministre des Postes et Télécommunications, ont signé le 14 août 2012 à Yaoundé un mémorandum d’entente à ce sujet. Selon le ministère des Postes et des Télécommunications, «les deux parties se sont engagées à travailler ensemble, afin de permettre au Cameroun de disposer d’un nouveau point d’atterrissement pour l’écoulement de son trafic des communications électroniques à l’international».

Avec trois points d’atterrissement de câbles sous-marins à fibres optiques, le Cameroun voit ainsi se profiler à l’horizon l’augmentation du débit de connexion à l’Internet et la baisse des coûts d’accès aux services de communications électroniques.

Depuis 1999, le Cameroun est connecté au câble SAT 3 qui arrive bientôt à saturation. Il veut donc diversifier ses sources de connexion. C’est ainsi que le Minpostel a signé le 29 juin 2012 avec le groupe MTN International, un mémorandum d’entente en vue de l’utilisation du câble sous-marin à fibre optique WACS.

Les discussions en vue de son exploitation sont en cours entre les deux parties. Lucien Nana Yomba, alors directeur des infrastructures et des réseaux d’accès aux TIC au Minpostel, expliquait que «la législation camerounaise sépare, sans équivoque, les activités de services de celles de transport. MTN Cameroon étant un opérateur de services, ne pourra être qu’un client de l’entité commune qui va alors être mise en place».

 Appartenant entièrement aux Africains, Main One Cable Company Limited, en abrégé Main One est la première société de câble sous-marin à offrir un accès ouvert à des capacités haut débit de gros en Afrique de l’Ouest.  Son réseau de câble sous-marin est constitué d’une vitesse de 1,92 Tbps couvrant 7000 km. D’après les informations disponibles sur son site web, Main One dispose des points d’atterrissement au Maroc, en Côte d’Ivoire, aux îles Canaries et au Sénégal. Il est également présent Nigeria, au Ghana et à Londres.

Beaugas-Orain Djoyum

Publicité

comments powered by Disqus
Publicité
Autres actualités
Plus populaires

PUBLICITE