24/08/2012 03:41:46
L'Iran se prépare-t-il à la réponse « syrienne » à l'Occident ?
L’Iran va intensifier son opposition à l’Occident et à ses alliés au Proche-Orient qui veulent renverser le président syrien Bachar al-Assad. Cette directive, à en croire le journal britannique Daily Telegraph est donnée par le guide iranien l’ayatollah Ali Khamenei.
ruvr
TEXTE  TAILLE
Augmenter la taille
Diminuer la taille

Iran Map
L’Iran va intensifier son opposition à l’Occident et à ses alliés au Proche-Orient qui veulent renverser le président syrien Bachar al-Assad. Cette directive, à en croire le journal britannique Daily Telegraph est donnée par le guide iranien l’ayatollah Ali Khamenei.

L’article se base sur les données des services de renseignement occidentaux qui prétendent que la brigade « Al Quds », service spécial du corps des gardiens de la révolution islamique est en état d’alerte. Ali Khamenei a ordonné à cette unité d’élite « d’intensifier ses attaques contre l’Occident et ses alliés ». La directive dit que l’Iran ne peut plus rester passif face aux nouvelles menaces dont la disparition de l’union entre Téhéran, Damas et le mouvement libanais Hezbollah. C’est un signal aux USA et leurs alliés disant qu’ils seront punis pour leurs activités visant à renverser le régime de Bachar al-Assad.

Il se peut que cela soit « un canard ».

Mais il se peut que cet ordre ait été donné. Que peut faire l’Iran ? Voici l’opinion de l’expert de l’institut d’évaluations stratégiques et d’analyse Serguéy Démidenko :

« L’Iran peut organiser des actes de sabotage en Arabie Saoudite ou au Qatar. A la fin du mois de juillet le prince Bandar ben Sultan a été tué en Arabie Saoudite qui était ennemi farouche de Bachar al-Assad. L’Iran peut faire activer les communautés shiites dans cette région sans entreprendre des actions d’envergure ».

Un autre expert, Anatoly Tsyganok n’est pas d’accord avec cette opinion :

« Les troupes iraniennes peuvent soutenir les groupements se trouvant à l’ouest de la Syrie. L’Iran ne cesse pas de répéter qu’une fois il est attaqué il bloquera le détroit d’Ormuz. Et cela cera un conflit mondial vu son importance pour le transport du pétrole ».

Il est à noter que l’article dans Daily Telegraph a paru la veille du sommet du mouvement de non-alignement qui aura lieu à Téhéran fin août. Cet article, n’est-il pas un coup de prévention contre l’Iran ?

Publicité
Publicité

comments powered by Disqus
Publicité
Autres actualités
Plus populaires

PUBLICITE