30/08/2012 03:14:22
Message de Damas. Une franco-syrienne témoigne
Je vous transmets le courriel reçu le lundi 27 août d'une amie franco-syrienne partie à Damas le 17 juillet ; elle devait rentrer à Paris le 15 août. Son avion de la compagnie Syrian Airlines n'a pas pu quitter la Syrie : il devait faire escale à Francfort, mais l'Allemagne appliquant les sanctions et l'embargo contre la Syrie, n'accepte pas les escales d'avions syriens sur son sol...
TEXTE  TAILLE
Augmenter la taille
Diminuer la taille

Je vous transmets le courriel reçu le lundi 27 août d'une amie franco-syrienne partie à Damas le 17 juillet ; elle devait rentrer à Paris le 15 août. Son avion de la compagnie Syrian Airlines n'a pas pu quitter la Syrie : il devait faire escale à Francfort, mais l'Allemagne appliquant les sanctions et l'embargo contre la Syrie, n'accepte pas les escales d'avions syriens sur son sol. Pas comme l'aéroport de Damas où a atterri récemment en urgence un avion d'Air France, faute de pouvoir se poser à Beyrouth car l'aéroport était incertain pour la sécurité des passagers… Avec réaction furieuse de Fabius qui en perd ses réflexes d’ingérence humanitaire.

Cet embargo sur les avions syriens, dont nos media ne nous parlent pas,  m'avait été signalé  par Mère Agnes-Mariam de la Croix, que j'ai vue le 4 août au cours d'un passage en France : les gens passent par Beyrouth pour aller et venir en Syrie.

Les actions de solidarité et de vigilance de la population pour soutenir l'armée syrienne loyale au gouvernement décrites ci-dessous recoupent exactement ce que j'ai entendu de la part d'autres amis présents en Syrie ; on peut bien sûr ne pas les croire, dire qu'ils (avec moi) font de la propagande, et se fier seulement aux fragments d'images non datées et impossibles à localiser que nous montrent en boucle les media français, avec commentaires de leurs journalistes envoyés à la frontière turque (ou jordanienne, avec L. Fabius visitant des hôpitaux de campagne vides).

Voici le courriel, dont l’auteur demande la diffusion mais préfère pour le moment ne pas donner son nom pour ne pas s’exposer plus qu’elle ne l’est déjà à Damas où les attentats ciblés ont fait leur apparition : on reconnaît les signatures. Comme en Palestine, comme en Libye il y a un an…

Marie-Ange-Patrizio

Damas, lundi 27 août,

Je suis toujours à Damas car mon vol a été annulé. Je ne te cache pas que j'en suis ravie, car ces mensonges systématiques et grossiers des média occidentaux me dépriment totalement.

Ici l'Armée Syrienne effectue des opérations contre les hordes de la Qaida et de l'ASL et elle est largement aidée par la population qui les accueille avec joie.

Les hordes de l'ASL et la Qaida commettent de terribles exactions contre la population qu'ils prennent en otage, et mettent cela, comme à Daraya , sur le dos de l'Armée syrienne nationale.

Les combats sont féroces et les USA, et les Britanniques, ne cachent plus le fait que ce sont eux qui dirigent les opérations depuis Adhana sur les frontières turques et qui les alimentent en artillerie lourde, anti-chars et anti-avions. Ce matin un hélicoptère de l'armée a été descendu au dessus du quartier Qabun à Damas, une bombe de mortier est tombée dans le jardin Khaoula bint alzouar dans le quartier Bab Touma.

Dans la ville d'Alep, des gangs armés ont attaqué un ensemble appartenant à l'Eglise Evangélique.

L'armée continue à poursuivre les terroristes dans les villes d'Ariha, et dans les banlieues de Hama et Homs. De gros dépôts d'armes, d'explosifs et armes lourdes ont été trouvés à Daraya (1), Tadamoun, Soumariyeh, Edleb, Qaboun, Alep, Hama, Homs, Basatine Arrazi (Damas), etc.

Hier les terroristes ont fait exploser  7 citernes (3 mazout, 4 essence) près du pont Nayrab à Alep. Les journées sont pleines d'actes de ce type, sans parler des actions de kidnapping, rançonnage, et assassinats ciblés qui touchent essentiellement les professeurs d'Université, les chercheurs et officiers de l'Armée....cibles clairement fixées par le Mossad ! Le terrorisme est bel et bien installé en Syrie, mais le peuple est plus que jamais déterminé à résister !

Le pouvoir tient bon, il a de plus en plus de crédit auprès de la population, car ceux qui pensaient que c'était une affaire de liberté et de démocratie, voient bien maintenant que l'objectif est la destruction du pays, surtout que nombre de combattants de la dite ASL se sont avérés non syriens (afghans, tchétchènes, Benghalii, Libyens, Algériens, Yéménites, et même tunisiens !).

Côté approvisionnement et vie quotidienne, l'Etat fait un grand effort pour que rien ne manque sur les marchés et veillent à ce que les prix ne s'envolent pas. Le Président de la République a annoncé que l'Etat prend en charge la restauration, réhabilitations de toutes les maisons et immeubles touchés par les événements ; en attendant les gens sont logés dans des écoles, où ils reçoivent une aide alimentaire et médicale quotidiennes.

Les quartiers sécurisés sont très vite réhabilités par les mairies: eau, électricité, égouts, etc. ; et une somme de 50.000 livres syriennes est donnée aux familles qui sont obligées de se trouver un logement en attendant la reconstruction de leurs demeures.

La réconciliation va bon train ; on espère ! As-tu vu la déclaration de Rome de certains membres de l'opposition ? Notamment des coordinations locales et Haitham Mannaa ?

Dr. Ali Haidar Ministre de la Réconciliation Nationale, participe au sommet des non alignés à Téhéran pour la Syrie. Personnellement j'attends beaucoup de ce congrès.
(2)

---

Notes


(1) Les media atlantistes ont parlé dimanche de « charnier » découvert près de Damas, charniers attribués évidemment à des massacres de l’armée syrienne. Voici ce que j’ai reçu d’un ami à Damas que j’ai interrogé à ce sujet : « Le terme de charnier est inadapté, car cela donne l'impression de corps enterrés. On a retrouvé des cadavres à des endroits différents, dans des appartements. Il n'y a pas de doute possible sur les tueurs : les victimes étaient toutes des otages de l'ASL qui avaient été exhibées dans des vidéos précédentes. »

(2) Congrès dont personne ne parle dans les pays alignés (sur l’Otan et Israël), mais qui regroupe pourtant à Téhéran environ deux tiers des nations de la planète.

Vous trouverez ici : http://www.chretiente.info/201208203210/syrie-accord-de-paix-a-qalamoun-conforme-aux-lignes-directrices-tracees-a-rome-par-les-representants-de-lopposition/  la déclaration de Rome (et suite en Syrie) évoquée ci-dessus ; pour la participation du ministre Ali Haydar au Congrès des Non-alignés à Téhéran : http://french.irib.ir/info/iran-actualite/item/208693-le-plan-de-r%C3%A9conciliation-nationale-est-le-seul-moyen-de-r%C3%A9soudre-le-probl%C3%A8me-syrien-sa%C3%AFd-jalili  ou, autre son de cloche : http://www.portalangop.co.ao/motix/fr_fr/noticias/internacional/2012/7/35/depart-pouvoir-Assad-est-inacceptable-ministre-syrien,c8fd526c-1cef-4ac4-a19c-44f15acb3f01.html, où l’on désigne le ministre syrien des affaires étrangères Walid  Mouallem comme un des  "faucons du régime" : pour qui a assisté à la conférence de presse que le "faucon" a donnée le lundi 14 novembre à Damas -après la suspension de la Syrie de la Ligue arabe- où ses déclarations apparemment placides et sa bonhomie faisaient éclater de rire les nombreux journalistes arabophones présents, cette analyse abrupte est surprenante...

Marie-Ange Patrizio

@mondialisation.ca

Publicité

comments powered by Disqus
Publicité
Autres actualités
Plus populaires

PUBLICITE