01/09/2012 02:52:47
L'auteur du livre sur la mort de Ben Laden risque d'Ítre poursuivi par le Pentagone
 L'auteur du livre « No Easy Day », un ancien commando de marine dont le témoignage de première main contredit la version officielle de la mort d'Oussama ben Laden en 2011, est menacé de poursuites par le Pentagone pour divulgation de secrets militaires.
Le nouvel observateur
TEXTE  TAILLE
Augmenter la taille
Diminuer la taille

Matt Bisonette
L'auteur du livre « No Easy Day », un ancien commando de marine dont le témoignage de première main contredit la version officielle de la mort d'Oussama ben Laden en 2011, est menacé de poursuites par le Pentagone pour divulgation de secrets militaires.

Jeh Johnson, le directeur juridique du Pentagone, a écrit dans une lettre transmise jeudi à l'auteur, l'ex-SEAL Matt Bissonnette, qui a écrit sous le pseudonyme de Mark Owen, qu'il avait signé deux accords de non-divulgation avec l'armée en 2007 l'obligeant à "ne jamais divulguer" d'information classée secret défense.

"Cet engagement reste valable même après la fin de votre service actif dans la Navy", a rappelé Jeh Johnson à Matt Bissonnette, qui a quitté l'armée en avril 2012, près d'un an après l'opération contre Oussama ben Laden, le 2 mai 2011.

Dans sa lettre, le directeur juridique du Pentagone écrit que la divulgation d'informations classées secret défense "constitue une violation de la loi criminelle fédérale" et que l'auteur aurait dû soumettre son manuscrit aux autorités avant publication.

Dans "No Easy Day" ("Une journée difficile"), Matt Bissonnette affirme qu'Oussama ben Laden a été tué d'une balle dans la tête dans un couloir sombre sans qu'on sache s'il était armé. Ce récit contredit la version officielle selon laquelle les SEAL ont abattu le chef du réseau terroriste Al-Qaïda alors qu'il retournait dans une chambre, craignant qu'il n'aille y récupérer une arme.

La sortie du livre, initialement prévue le 11 septembre pour coïncider avec l'anniversaire des attentats de 2001, a finalement été avancée au 4 septembre pour satisfaire l'attente des lecteurs, a précisé la maison d'édition Dutton, filiale américaine du groupe britannique Penguin. Le premier tirage a été augmenté de 300.000 à 575.000 exemplaires.

Publicité
Publicité

comments powered by Disqus
Publicité
Autres actualités
Plus populaires

PUBLICITE