05/09/2012 01:36:04
Ras le bol. Bamako appelle la CEDEAO au secours
Les autorités maliennes viennent de saisir officiellement la Communauté Economique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) pour restaurer l’intégrité de son territoire, a annoncé mardi à Abidjan un émissaire du ministre français des affaires étrangères reçu par Alassane Ouattara.
APA
TEXTE  TAILLE
Augmenter la taille
Diminuer la taille

Dioncounda Traoré et Alassane Ouattara

Les autorités maliennes viennent de saisir officiellement la Communauté Economique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) pour restaurer l’intégrité de son territoire, a annoncé mardi à Abidjan un émissaire du ministre français des affaires étrangères reçu parAlassane Ouattara.

Selon Jean-Philippe Pagagnon, conseiller au ministère français des affaires étrangères qui s’exprimait à l’issue d’une audience avec le président Alassane Ouattara, un émissaire du président malien par intérim a remis le message au Chef de l’Etat ivoirien qui est par ailleurs le président en exercice de la CEDEAO.

‘’Cette requête s’inscrit dans le contexte des idées des trois phases, c’est-à-dire de la sécurisation des autorités de la transition, la restructuration des forces armées maliennes et la restauration de l’intégrité territoriale du Mali sur l’ensemble de son territoire’’, a expliqué le diplomate français.

A l’en croire, pour chacune de ces phases des éléments spécifiques, en termes de matériel, de contribution humaine, de déploiement de force ou de contribution d’autres natures notamment de renseignements ou de soutien logistique, doivent être vus.

‘’Nos discussions se sont concentrées sur les perspectives éventuellement ouvertes par une telle requête’’, a-t-il poursuivi, ajoutant que ‘’la séquence qui devra suivre est la saisine des différents organes compétents’’.

Jean-Philippe Pagagnon a par ailleurs, réaffirmé la volonté de la France et de l’Union européenne d’accompagner le Mali dans la résolution de sa crise.

Pour notre part, a-t-il dit ‘’sur cette base, nous entamerons des consultations avec les autres pays européens’’.

Selon lui, l’Union européenne a déjà manifesté une disponibilité de principe à apporter sa contribution soit dans le domaine de la coopération civile soit dans le domaine militaire pour assurer la restructuration et la recomposition des forces maliennes.

Le Nord du Mali est sous occupation des djihadistes depuis la mi-janvier dernier, avec son corollaire de crise humanitaire.

Publicité
Publicité

comments powered by Disqus
Publicité
Autres actualités
Plus populaires

PUBLICITE