11/09/2012 03:08:57
SÚrail. Chantal Biya enfin visible !
La première dame est rentrée au bercail hier lundi 10 septembre 2012 en compagnie de son époux. Mettant ainsi fin à une longue absence qui avait fini par faire le lit de nombreuses conjectures. Pour autant, tout est-il dit ?
Le Messager
TEXTE  TAILLE
Augmenter la taille
Diminuer la taille

Chantale Biya

La première dame est rentrée au bercail hier lundi 10 septembre 2012 en compagnie de son époux. Mettant ainsi fin à une longue absence qui avait fini par faire le lit de nombreuses conjectures. Pour autant, tout est-il dit ?

Chantal Biya, la première dame du Cameroun est de retour au pays. Elle a foulé le sol national hier lundi 10 septembre 2012 au côté de son époux. Les tableaux de ce retour inopiné donne l’image d’un couple en parfaite harmonie qui file le parfait amour. Pour la circonstance, le service du protocole d’Etat n’a pas lésiné sur les moyens : plusieurs groupes de danse ont en effet été mobilisés pour réserver un accueil chaleureux au couple présidentiel. Les médias d’Etat ont été préemptés pour ne rien louper de ce retour qui, sur divers points, rappelle bien celui de 2004, lorsque le chef de l’Etat avait été annoncé pour mort par la rumeur avec une mise en scène presque identique. Le marketing politique semble avoir donc fonctionné à fond.

Elle est donc rentrée au pays. Après une longue absence qui avait fini par faire le lit de conjectures, Chantal Biya est de nouveau apparue en public. Certaines rédactions informées avaient d’ailleurs annoncé ce retour triomphal il y a deux semaines. Hier lundi dans la matinée, une source visiblement introduite, avait déjà vendu la mèche à la rédaction du Messager. « Vous qui vous demandiez où est passée Chantal Biya, qu’elle est invisible, sachez qu’elle rentre ce soir (hier soir, Ndlr) avec son mari », a en effet affirmé au téléphone, sûr de son fait, notre informateur invisible qui a du reste refusé de décliner son identité. Selon toute vraisemblance, le retour du couple présidentiel aurait donc fait l’objet d’un réglage minutieux des services rattachés à la présidence de la République.

Sept mois d’absence

L’apparition publique de Chantal Biya au côté de son époux vient ainsi mettre un terme (définitif ?) aux supputations qui couraient sur son compte. Car cette absence, il faut le dire, se faisait autant longue que lancinante. A telle enseigne que, profitant de la cérémonie de pose de la première pierre du barrage de Lom Pangar, les élites de la région de l’Est, à travers la présidente de section Rdpc du Lom-et-Djérem sud, Déborah Ngobossom Kiringa, s’en étaient ouvertes à son époux, lui demandant « des nouvelles de leur sœur », selon notre confrère l’Actu.

Il faut dire que les Camerounais n’avaient plus de nouvelles de Chantal Biya depuis le mois de mars, soit au total, sept longs mois. Une absence qui devenait chaque jour plus présente. Et inquiétante. Tenez, la première dame n’avait pas présidé comme de coutume le défilé de la journée internationale des femmes le 8 mars 2012 au Boulevard du 20 mai ; de même, on ne l’avait non plus vue le 20 mai 2012 à la célébration de la fête de l’Unité lors du défilé civil et militaire encore moins à la soirée de gala au palais de l’Unité où son époux semblait bien seul au milieu de ses convives ; tout comme elle avait plaqué ses filleuls lors de la cérémonie de remise de prix aux élèves des Coccinelles (école logée à la présidence de la République) ; last but not least, son mari s’envolé le 7 août dernier pour un « court séjour privé en Europe » sans sa belle et avec une délégation plus que réduite de quelque quatre membres ; pour couronner le tout, la concernée elle-même souvent si exubérante, était partie sur la pointe des talons, sans tambours ni trompettes…

Même si ce retour rassure, tout est-il pour autant dit ? Voire. Où était Chantal Biya et que y faisait-elle ? Question à mille sous car aucune raison officielle n’est pour le moment, venue expliquer cette absence. A moins qu’on pense que les Camerounais n’ont droit finalement à aucune explication.

Frédéric BOUNGOU

Publicité
Publicité

comments powered by Disqus
Publicité
Autres actualités
Plus populaires

PUBLICITE