13/09/2012 00:21:33
Libye, tout ne fait que commencer ?
On a appris tout récemment la mort de l’Ambassadeur des États-Unis en Libye, J. Christopher Stevens, tué à Benghazi, avec d’autres diplomates américains, après une violente attaque à la roquette... Incroyable, mais vrai ! Même si on ne possède pas encore toutes les informations viables et vérifiées, les meurtriers seraient membres de la brigade Ansar-el-Charia (« les défenseurs de la charia »).
ruvr
TEXTE  TAILLE
Augmenter la taille
Diminuer la taille

Un groupe de Benghazi qui a d’ailleurs joué un rôle important dans la chute du colonel Kadhafi. Incroyable, car les meilleurs alliés d’hier deviennent subitement les pires ennemis ? Évidemment, on ne pourra se permettre de part la dignité humaine de se réjouir de la mort d’un être humain, quelqu’il soit... Et on ne répètera surtout pas la curieuse manière du secrétaire d’Etat américain, Hillary Clinton, de « danser sur les os », après avoir reçu un SMS confirmant la mort de Mouammar Kadhafi. Néanmoins, on peut se poser une question très simple : où on va ? Est-ce cela la nouvelle Libye que les américains voulaient mettre en place avec leur États satellites ? Si oui, alors visiblement ils en perdent déjà le contrôle. Même si en principe, c’était clair dès le début que c’est bel et bien ce scénario que les Sarko-Cameron-Obama, avec la présence toujours aussi active et remarquée de Bernard Henri-Levy, étaient en train de créer.

Justement, en parlant du fameux « philosophe », Bernard Henri-Levy, on attend toujours sa « vision » de ce qui s’est passé, prions qu’il puisse nous « éclairer » par sa « lumière ». N’est-ce pas lui qui nous promettait monts et merveilles dès que le colonel Kadhafi aura été déchu ? Et bien, on y est arrivé apparemment. Le seule problème, probablement un peu tôt car même les américains sont choqués. Ils ne s’attendaient sûrement pas à cela. Mais là, ils vont tout faire pour faire rapidement oublier cette affaire (cela ne sera pas facile), car ils ont actuellement une bien autre priorité : la Syrie... Par contre cette tuerie montre clairement le scénario probable pour la « nouvelle » Libye : l’afghanistation du pays. En effet, cela ne nous rappelle-t-il pas nos chers « amis » américains lorsque ils soutenaient à 300% les Talibans à combattre les troupes Soviétiques, et aujourd’hui leur faire la guerre ? Henri-Levy y verra probablement un autre sens, mais malheureusement pour lui et ses adeptes, l’afghanistation de la Libye se fera probablement bien plus rapidement que prévu (à moins que c’est ce qu’il voulait).

La Libye s’engouffre de jour en jour. Les hordes incontrôlables font la loi et le pays est aujourd’hui tout sauf ce qu’il était : un des leaders du continent africain. Évidemment, les pseudos amis de la Libye ont tout fait pour nous faire oublier les atrocités commises par le CNT, que cela soit sur les locaux ou sur les africains subsahariens vivant en Libye, égorgés par racisme trop souvent sans jugement, alors que ces gens pour la très grande majorité n’étaient là-bas qu’à la recherche d’une vie meilleure. Tous ces massacres, réalisés par les « rebelles démocrates », les BHL et compagnie faisaient tout pour les rendre invisibles, mais cela ne marche pas ainsi. Et surtout maintenant, lorsque ce ne sont plus ces pauvres gens qui en sont les victimes, mais l’ambassadeur américain en personne. En me rappelant aussi du fameux sénateur McCain, qui avait annoncé qu’après la mort de Kadhafi, le président russe Vladimir Poutine n’allait probablement pas bien dormir, et bien, j’ai une très grande envie de demander au brave Monsieur McCain la chose suivante : n’est-ce pas plutôt vous qui devrait faire attention lors de votre sommeil ? Car connaissant votre amour de passer des séjours à Benghazi, on ne sait jamais comment cela risque de finir, dans la « nouvelle » Libye...

Mikhail Egorov

Publicité
Publicité

comments powered by Disqus
Publicité
Autres actualités
Plus populaires

PUBLICITE