13/09/2012 03:26:46
Ottawa impose le visa pour les citoyens de cinq pays
OTTAWA- Des préoccupations au sujet de la traite des personnes et de l’usage de documents de voyage frauduleux ont incité le gouvernement canadien à imposer le visa pour les citoyens de cinq pays.
Metro
TEXTE  TAILLE
Augmenter la taille
Diminuer la taille

Jason Kenney
OTTAWA- Des préoccupations au sujet de la traite des personnes et de l’usage de documents de voyage frauduleux ont incité le gouvernement canadien à imposer le visa pour les citoyens de cinq pays.

Les ressortissants de Sainte-Lucie, de Saint-Vincent-et-les-Grenadines, de la Namibie, du Botswana et du Swaziland ont maintenant besoin d’un visa pour entrer au Canada. Pour l’obtenir, les demandeurs devront convaincre les agents des visas « qu’ils ne prolongeront pas indûment leur séjour autorisé » et qu’ils ne « représentent pas un risque pour la sécurité des Canadiens », a fait savoir le ministère de la Citoyenneté et de l’Immigration par communiqué.

« Nous continuons d’accueillir les visiteurs authentiques au Canada », a déclaré le ministre de l’Immigration, Jason Kenney. « Cependant, ces obligations en matière de visa nous permettront de mieux gérer l’entrée des personnes au Canada. »

Le ministère dit que l’usage de documents de voyage peu fiables explique en partie pourquoi le gouvernement a décidé d’imposer le visa aux citoyens de Sainte-Lucie et de Saint-Vincent, car « les criminels de ces pays peuvent changer leur nom légalement et obtenir de nouveaux passeports ».

L’utilisation de faux papiers préoccupe aussi le ministère en ce qui concerne les trois pays africains ajoutés à la liste, de même que la traite des personnes, en particulier celle des mineurs.

« Ces exigences permettront de mieux protéger la sécurité des Canadiens en empêchant les criminels étrangers de venir au Canada », a estimé le ministre Kenney.

Publicité

comments powered by Disqus
Publicité
Autres actualités
Plus populaires

PUBLICITE