13/09/2012 03:27:05
Les entreprises européennes en Afrique doivent éviter «l'esclavage moderne»
L'objectif de l'aide au développement ne doit pas être de créer des emplois à n'importe quel prix, a déclaré mercredi à Vienne le vice-secrétaire général de la Confédération syndicale internationale (ITUC), Wellington Chibebe.
Xinhua
TEXTE  TAILLE
Augmenter la taille
Diminuer la taille

Mineur en Afrique, Congo

L'objectif de l'aide au développement ne doit pas être de créer des emplois à n'importe quel prix, a déclaré mercredi à Vienne le vice-secrétaire général de la Confédération syndicale internationale (ITUC), Wellington Chibebe.

 Les entreprises européennes qui s'établissent en Afrique ne doivent pas verser des salaires exagérément faibles sous peine d' aboutir à "de l'esclavage moderne", a-t-il ajouté.

Ces propos de M. Chibebe surviennent à l'occasion d'une enquête sur ce sujet de la Fédération syndicale autrichienne, la représentation zimbabwéenne ayant réclamé davantage d'aide au développement, de respect des droits de l'Homme et de garanties de sécurité sociale.

Le président de Caritas Austria, Frank Kueberl, a déclaré qu' une plus grande responsabilité sociétale des entreprises était nécessaire, et que les organisations du travail en Europe devaient veiller à ce que les entreprises implantées en Afrique le fassent d'une manière "décente".

Le cobalt, matière première essentielle utilisée dans la production de téléphones cellulaires, est produit au Congo, en Afrique centrale, dans des exploitations minières aux conditions catastrophiques, a-t-il indiqué en exemple.

Les fonds investis en Afrique par l'Europe ne finissent pas toujours où ils le devraient, a souligné M. Chibebe.

"Vous seriez surpris si vous appreniez à quoi est utilisé l' argent envoyé en Afrique pour l'aide au développement", a-t-il dit.

Dans la mesure où 80% environ de l'emploi dans les pays africains relève de l'État dans les pays africains, l'aide au développement doit se tenir séparée et "être ciblée là où elle sera le plus utile", a affirmé M. Kueberl.

Publicité

comments powered by Disqus
Publicité
Autres actualités
Plus populaires

PUBLICITE