19/09/2012 00:56:51
Innondations. Paul Biya ordonne un décaissement d'1,5 milliard de FCFA
Le Chef de l’Etat camerounais Paul Biya a ordonné le décaissement d’1,5 milliard de francs CFA pour faire face aux inondations, dans la partie septentrionale du Cameroun en butte à de graves inondations qui ont déjà fait vingt-cinq morts et près de 40 000 personnes déplacées, a appris APA, mardi, de source officielle.
APA
TEXTE  TAILLE
Augmenter la taille
Diminuer la taille

Le Chef de l’Etat camerounais Paul Biya a ordonné le décaissement d’1,5 milliard de francs CFA pour faire face aux inondations, dans la partie septentrionale du Cameroun en butte à de graves inondations qui ont déjà fait vingt-cinq morts et près de 40 000 personnes déplacées, a appris APA, mardi, de source officielle.

La partie septentrionale du Cameroun est une zone sahélienne où il pleut trois mois en moyenne, le reste de l’année étant dominé par la saison sèche.

Une grande mobilisation est observée ces derniers jours au Cameroun pour venir en aide aux sinistrés, soit environ quarante mille personnes.

Plusieurs pays et organisations, entre autres, l’Union européenne, la Turquie, le Maroc, la Croix-Rouge ont apporté un appui matériel au Cameroun pour faire face à cette situation.

Bien que l’information n’ait pas encore été officiellement rendue publique, une source proche de la présidence de la République a confirmé lundi à APA que « le Président de la République envisage de se rendre dans la partie septentrionale, très probablement demain, mercredi, pour constater personnellement les effets de graves inondations ».

Un voyage qui devrait intervenir cette semaine, « avant que le Chef de l’Etat ne prenne la route des Etats-Unis où il doit prendre part à l’Assemblée générale de l’ONU », a, t- on appris de même source.

Sur place dans les régions du Nord et de l’Extrême-nord qui sont les plus touchées, le déploiement des éléments de la sécurité présidentielle confortent l’idée « d’un voyage imminent du président pour le septentrion»
d’autant que l’on signale la présence de Martin Belinga Eboutou, le directeur du Cabinet civil du président de la République.

Publicité
Publicité

comments powered by Disqus
Publicité
Autres actualités
Plus populaires

PUBLICITE