29/09/2009 14:55:26
Energie : le sous-sol camerounais recèle plus de 1000 millions de tonnes de fer
le sous-sol camerounais recèle environ 200 millions de barils de pétrole, 187 milliards de m3 de gaz naturel, mille millions de tonnes de bauxite, plus de 1000 millions de tonnes de fer, 225 millions de tonnes cobalt/nickel/manganèse, 300 millions de tonnes de rutile et un important gisement de diamant en cours de développement dans la zone de Mobilong. Toujours selon lui, la valeur de ce gisement se situe approximativement à environ 100 milliards de dollars, soit environ 50 000 milliards de Fcfa.
Le Jour Quotidien
TEXTE  TAILLE
Augmenter la taille
Diminuer la taille

La révélation a été faite jeudi dernier au cours de la conférence sur les ressources géologiques et la bonne gouvernance en Afrique centrale.

La communauté économique des Etats de l’Afrique centrale (Cemac) et le ministère allemand de la Coopération économique et du développement ont organisé à Yaoundé du 24 au 25 septembre 2009, une conférence sur les ressources géologiques et la bonne gouvernance en Afrique centrale. C’était en partenariat avec l’Initiative de transparence dans les industries extractives (Eiti).

Les travaux avaient pour objectifs, entre autres, d’exposer l’importance du potentiel de l’Afrique centrale en matière de ressources minières, de quelle manière les identités et les intérêts antagonistes, mais aussi les malentendus et la méfiance déclenchent ou aggravent de nombreux conflits et comment le partenariat public-privé, les partenariats régionaux et des initiatives de la société civile aident à réaliser une régulation transparence et efficace des richesses en matières premières. Pour répondre à ces objectifs, six groupes de travaux ont été mis sur pied. Ils portaient entre autres, sur les thèmes de l’investissement dans les industries extractives, l’intégration économique et le développement local, la transparence et la chaîne de valeur dans les industries extractives et l’exploitation minière artisanale.

Au cours des travaux, le secrétaire d’Etat auprès du ministre de l’Industrie, des Mines et du Développement technologique, Fuh Calistus Gentry, a révélé que le sous-sol camerounais recèle environ 200 millions de barils de pétrole, 187 milliards de m3 de gaz naturel, mille millions de tonnes de bauxite, plus de 1000 millions de tonnes de fer, 225 millions de tonnes cobalt/nickel/manganèse, 300 millions de tonnes de rutile et un important gisement de diamant en cours de développement dans la zone de Mobilong. Toujours selon lui, la valeur de ce gisement se situe approximativement à environ 100 milliards de dollars, soit environ 50 000 milliards de Fcfa.

Innocent B. Ngoumgang

Publicité
Publicité

comments powered by Disqus
Publicité
Autres actualités
Plus populaires

PUBLICITE