26/09/2012 01:35:57
Cameroun. Samuel Eto'o Fils rencontre le premier ministre
Suite à l’audience que Philémon Yang a accordée au sociétaire d’Anzi, à Rigobert Song Bahanag,  Jean Paul Akono et au ministre des Sports, le joueur le mieux payé au monde devrait en principe regagner la tanière.
Le Messager
TEXTE  TAILLE
Augmenter la taille
Diminuer la taille

Samuel Eto'o et  Rigobert Song le 25 Septembre 2012

Le gouvernement courtise Samuel Eto'o

Suite à l’audience que Philémon Yang a accordée au sociétaire d’Anzi, à Rigobert Song Bahanag,  Jean Paul Akono et au ministre des Sports, le joueur le mieux payé au monde devrait en principe regagner la tanière.

Devant la déconfiture qui embrase l’équipe nationale de football fanion du Cameroun, il faut agir et vite. Et tout doit être mis en œuvre pour éviter une humiliation: l’élimination des poulains de Jean Paul Akono, appelé en sapeur pompier pour redorer le blason des Lions indomptables et assurer leur qualification à la Can 2013 en Afrique du Sud. Pour ce faire, le gouvernement sort la grosse artillerie. Une audience chez le chef du gouvernement, Philémon Yang. Pas moins!  Selon nos confrères du poste national de la Crtv, c’est une rencontre susceptible de raviver l’espoir dans les cœurs des supporters des Lions Indomptables. Tout un scoop !

Le défi est à la hauteur de l’enjeu: la qualification des Lions indomptables mal en point jusqu’ici. La défaite de deux buts à zéro en faveur des outsiders Capverdiens reste encore au travers de la gorge des Camerounais. Cette rencontre parait comme un appel au sens patriotique du joueur le plus payé de la planète. De mémoire, Samuel Eto’o Fils a créé le tollé en déclinant l’invitation de l’entraîneur de l’époque, Denis Lavagne, qui avait menacé quelques jours plus tôt de lui retirer le brassard de capitaine. Le capitaine de Anzi avait alors déploré dans une correspondance, «le manque de professionnalisme et l’amateurisme des dirigeants du football camerounais» et avait de facto suspendu toute participation au sein de la sélection nationale. L’audience à l’immeuble Etoile hier en fin d’après-midi, est donc déterminante pour la suite. Touché dans sa fibre patriotique qui n’a jamais été sujet à caution, Samuel Eto’o Fils cédera-t-il à cette cour des pouvoirs publics ? Cette audience est-elle synonyme de levée des boucliers au sein de l’instance faitière du football camerounais ? On ne perd rien à attendre.

Jacques Willy NTOUAL

Samuel Eto'o et Rigobert Song chez Philemon Yang

Publicité

comments powered by Disqus
Publicité
Autres actualités
Plus populaires

PUBLICITE