28/09/2012 00:58:14
PPTE, un accord arraché au forceps par la Guinée
La Guinée vient de bénéficier d'un allégement de sa dette équivalant à 2,1 milliards de dollars, grâce à un geste consenti par le FMI et la Banque mondiale.
Xinhua
TEXTE  TAILLE
Augmenter la taille
Diminuer la taille

Alpha Condé

La Guinée vient de bénéficier d'un allégement de sa dette équivalant à 2,1 milliards de dollars, grâce à un geste consenti par le FMI et la Banque mondiale.

La nouvelle est tombée mercredi à la grande satisfaction du gouvernement du professeur Alpha Condé, qui avait fait de l'atteinte du point d'achèvement du Programme PPTE (Pays pauvres très endettés), un défi prioritaire à relever coûte que coûte. Dans un communiqué publié à cet effet, et dont Xinhua a obtenu copie, le FMI et l'Association internationale de développement (IDA) de la Banque mondiale disent avoir "décidé d'appuyer un allégement de la dette équivalant à 2,1 milliards de dollars américains en faveur de la Guinée, ce qui représente une réduction de 66% du futur service de sa dette extérieure sur une période de 40 ans".

Pour justifier cet allégement de la dette guinéenne, "les Conseils d'administration des deux institutions  ont déterminé que la Guinée avait accompli des progrès satisfaisants pour réunir les conditions requises pour atteindre le point d'achèvement dans le cadre de l'initiative en faveur des pays pauvres très endettés (Initiative PPTE), stade auquel l'allégement de la dette au titre de cette initiative devient irrévocable et le pays est admis à bénéficier de l'Initiative d'allégement de la dette multilatérale (IADM)". Dans leur communiqué, les deux institutions rappellent les conditions requises que la Guinée a respectées, qui "incluaient, entre autres, la préparation et la mise en œuvre satisfaisante d'un Document de stratégie de réduction de la pauvreté (DSRP), le maintien d'un solide cadre de politique macroéconomique, l'amélioration d'une base de données sur la pauvreté et de la capacité de suivi".

A cela il faut ajouter "la publication de rapports annuels sur les activités de l'Agence nationale de lutte contre la corruption, une progression des taux bruts d'inscription dans l'enseignement primaire ainsi qu'une augmentation des taux d'immunisation des enfants".

On peut également lire dans ce communiqué que "sur le total de la réduction d'environ 2,1 milliards de dollars américains, environ 70% proviendra de créanciers multilatéraux et le reste de créanciers bilatéraux et commerciaux". Les experts de ces deux intuitions annoncent que le service annuel de la dette extérieure chutera de 70% d'une moyenne de 170 millions de dollars pour la période 2012-2021 à 49 millions de dollars. Le président Alpha Condé, suite à cette atteinte du point d'achèvement, est monté en première ligne pour saluer les progrès accomplis par son pays. Profitant d'une visite dans une agence de micro-finance mercredi, Alpha Condé a attribué ces bons résultats à "la mobilisation de tout le peuple, notamment les femmes, qui sont les premières à se lever tous les matins, et les dernières à se coucher". Preuve que ces dames sont les piliers des familles.

Le président guinéen a tenu à indiquer à ce groupe de femmes de la capitale que "le PPTE annule notre dette mais ne nous donne pas d'argent. Nous avons démontré que l'effort est payant".

Invitant ses compatriotes "à produire ce qu'ils consomment et à consommer ce qu'ils produisent", le président guinéen a précisé que la Guinée avait là une chance historique à saisir, avec ce retour dans les grâces des bailleurs de fonds. La Guinée était en quête de ce PPTE depuis 1997. Mais le manque de rigueur dans la gestion des finances publiques avait condamné le pays à revoir ses ambitions à la baisse.

Avec cet allégement de la dette guinéenne à hauteur de 2, 1 milliards de dollars, le nouveau gouvernement vient de réussir là où ses prédécesseurs ont échoué. Alpha Condé ne peut que se frotter les mains, après avoir arraché au forceps ce fameux PPTE, qui va permettre aux bailleurs de fonds d'ouvrir les vannes, pour renflouer les finances de son pays.

Publicité
Publicité

comments powered by Disqus
Publicité
Autres actualités
Plus populaires

PUBLICITE