30/09/2012 03:37:10
Sans détour ce dimanche. CPI, tribunal pour nègres ?
Charles A. Taku crève l'abcès...
TEXTE  TAILLE
Augmenter la taille
Diminuer la taille

Charles A. Taku et Ibii Otto

L'équipe de Sans détour a rencontré pour vous deux éminents africains. C'était dans le cadre de la 3e Conférence Internationale de la Défense sur le Droit Pénal International: “Justice Pénale Internationale: Justice pour qui?”

Cette conférence qui s'est tenue hier Samedi à Montréal a rassemblé des avocats, universitaires, étudiants et membres intéressés du public pour réfléchir et échanger sur les divers enjeux reliés au droit pénal international, notamment les enquêtes, l’évaluation de la preuve, la structure et la juridiction des instances pénales internationales, la jurisprudence et les enjeux politiques.

Les invités

Kennedy Ogetto est kenyan, Avocat de la défense au TPIR, au Tribunal Spécial pour la Sierra Leone et à la CPI, avocat de la défense dans l’affaire Kenya 2 devant la CPI, Ancien Président de l’Association des Avocats de la Défense du TPIR, Membre de la ‘Law Society of Kenya’ et Avocat auprès de la Supreme Court of Kenya.

Patrick Mbeko est analyste des questions géopolitiques et géostratégiques, auteur du livre Le Canada dans les guerres en Afrique centrale: génocides et pillages des ressources minières du Congo par le Rwanda interposé, paru chez Le Nègre éditeur en mai 2012. Congolais (RDC) d'origine, Patrick intervient auprès de plusieurs médias pour commenter l'actualité africaine et internationale.

Charles A.Taku (Photo ci-dessus avec Ibii Otto), Chef traditionnel camerounais, avocat de la défense au TPIR, au Tribunal Spécial pour la Sierra Leone, et avocat devant la Cour africaine des droits de l’homme et des peuples. Il a plaidé avec succès plusieurs dossiers de violations des droits de l’homme devant la Commission africaine des droits de l’homme et des peuples et Comité des droits de l’homme des Nations Unies.

Il est également auteur émérite, correspondant pour la radio et la télévision, chroniqueur pour certains journaux et membre de plusieurs associations de juristes nationales et internationales.

Dans un franc parler, Charles Taku démonte la machination sous jacente à la Cour Pénale internationale.

Sans détour c'est tous les dimanches, 14h(Montréal/Chicago), 19h en temps universel, sur notre lien radio

Publicité
Publicité

comments powered by Disqus
Publicité
Autres actualités
Plus populaires

PUBLICITE