16/10/2012 01:37:58
Côte d'Ivoire. Des inconnus armés attaquent des bases militaires
La centrale thermique d'Azito située à l'ouest d'Abidjan a été attaquée dans la nuit de dimanche à lundi par des hommes armés, a t-on appris lundi de source sécuritaire. Quelques heures plus tard des inconnus armés ont attaqué nuitamment des bases militaires à Bonoua (sud, 60 kms d'Abidjan), ont indiqué lundi des habitants à Xinhua.
Xinhua
TEXTE  TAILLE
Augmenter la taille
Diminuer la taille

FRCI

La centrale thermique d'Azito située à l'ouest d'Abidjan a été attaquée dans la nuit de dimanche à lundi par des hommes armés, a t-on appris lundi de source sécuritaire. Quelques heures plus tard des inconnus armés ont attaqué nuitamment des bases militaires à Bonoua (sud, 60 kms d'Abidjan), ont indiqué lundi des habitants à Xinhua.

A en croire ceux-ci, les échanges de tirs se sont poursuivis dans la journée, et les populations sont restées terrées chez elles.

"Les assaillants ont attaqué une position des Forces républicaines de Côte d'Ivoire (FRCI). Ils ont également pris d'assaut la brigade de gendarmerie et le commissariat de police et ont tenté d'y prendre des armes", ont-ils expliqué.

Les forces de sécurité ivoiriennes ont défendu leurs bases et affirment avoir "repoussé l'ennemi".

Des renforts de troupes sont venus d'Abidjan pour prêter main forte aux éléments de Bonoua, et des opérations de ratissage ont été engagées, selon une source militaire.

Aucun bilan de la fusillade entre les soldats et les assaillants n'a été pour l'heure révélé.

Des sites militaires à Abidjan et à l'intérieur du pays ont subi des attaques répétées de personnes non identifiées ces derniers mois, faisant au moins une dizaine de soldats tués.

Lors d'une réunion d'urgence, Alassane Ouattara a donné des instructions "fermes" pour le renforcement du dispositif sécuritaire dans le pays.

 

Publicité

comments powered by Disqus
Publicité
Autres actualités
Plus populaires

PUBLICITE