17/10/2012 00:32:59
Football camerounais. A l'attention de Monsieur le Président de la République
 Monsieur le Président de la République, par ma voix, le peuple camerounais s’adresse à vous...
TEXTE  TAILLE
Augmenter la taille
Diminuer la taille

Correspondance//CG2011/PR – N° 3

Yaoundé le 16 Octobre 2012

 

A l’attention de Monsieur le Président de la République Du Cameroun

Palais de l’Unité

Yaoundé - Cameroun

 

Monsieur le Président de la République, je me suis adressé aux peuples du Cameroun, patriotes et citoyens avant la date du 14 mars en convoquant les compétences de votre ministre de l’administration territoriale et de la décentralisation, afin qu’il dissolve la  FECAFOOT pour engager des réformes profondes, rapides et adaptées à la réalité qui s'impose à notre pays. 

Les Camerounais veulent une cinquième coupe d’Afrique des Nations, ils veulent une participation à la prochaine coupe du monde. Monsieur le Président de la République, par ma voix, le peuple camerounais s’adresse à vous.

Mieux que quiconque vous savez que le football n’est pas qu’un sport au Cameroun, le peuple camerounais n’attendra pas 2035 pour voir cet instrument de cohésion nationale, émerger de nouveau.

Monsieur le Président de la République, le football camerounais, symbole de notre unité nationale baigne dans l’amateurisme, il est plein d’acteurs aux motivations douteuses susceptibles d’entraver la stabilité de ce pays qui vous semble si chère.

Mr le président de la République vous avez laissé la pègre s'installer chez nous. Il se dit que la FECAFOOT est le repère de gens sans foi ni loi qui exercent la corruption, le chantage, le marchandage, le trucage et toutes sortes de dérives d'un autre âge sur le dos de notre talentueuse jeunesse. 

Mr le président de la République il est temps d'y mettre fin avant qu'un drame autre que sportif ne survienne. Le peuple camerounais, les supporters des lions indomptables se joignent à moi pour demander à l’élu du peuple que vous êtes de mettre fin à cette récréation de mauvais gout qui n'a que trop longtemps durée.

A quand l’audit de la FECAFOOT ? 

Est-il normal et sain qu’en 2012 une équipe nationale ait des problèmes de prime de match comme nous les avons connus en 1990 ?

Monsieur le Président de la République, Vous rendriez vous complice de l'agonie des lions indomptables du Cameroun en protégeant des barrons qui exerce toute sorte de trafic d'influence sur nos jeunes ?

Monsieur le Président de la République, Les dispositions légales de notre pays vous permettent d'affecter une partie des bénéfices de nos 400 sociétés d'état voir plus que compte le Cameroun, au service des urgences et des nécessités de notre Nation. Il est temps Mr le président; que ces dispositions profitent au sport et à la jeunesse dans notre pays. 

Les ressources étant disponibles, Vous avez par conséquent le pouvoir d'arrimer chaque équipe dans chaque discipline sportive à une société d'état pour son parrainage. Ainsi nos jeunes sportifs pourront réaliser leurs rêves et nous rapporter ici les médailles et les trophées dont je suis sûr vous saurez glaner les retombés politiques.

Mr le président de la République, permettez-moi de terminer cet autre appel du peuple dont le format pourrait vous surprendre, en vous présentant notre jeune compatriote en la personne de Christian Ebong, pilote de formule 1 dont le talent n'est plus à démonter et qui attend un simple petit coup de pouce pour faire briller sur la scène internationale le nom de notre pays.

Mr le président de la République, jointe à ma voix, entendez celles de vos compatriotes qui vous demandent de dessiner les contours des grandes réalisations en matière de sport dans notre pays.

Dr Vincent-Sosthène FOUDA

www.generationcameroun2011.com

Publicité

comments powered by Disqus
Publicité
Autres actualités
Plus populaires

PUBLICITE