18/10/2012 04:19:52
Ekambi Brillant : «Dieu est très en colère contre le Cameroun»
L’artiste offre un spectacle pour exorcicer les démons de la décrépitude
Le Messager
TEXTE  TAILLE
Augmenter la taille
Diminuer la taille

Ekambi Brillant

L’artiste offre un spectacle pour exorcicer les démons de la décrépitude

L’artiste musicien camerounais offre un  spectacle de musique religieuse samedi 20 octobre 2012 dans l’enceinte de l’Eglise Dipita du quartier Bali à Douala.

Il a des allures de pasteur, d’évangéliste et de prêtre. L’artiste musicien Ekambi Brillant que Le Messager a rencontré mardi 16 octobre 2012 dans un hôtel de la ville de Douala. Tiré à quatre épingles comme d’habitude, il prêche sans relâche, l’amour, la foi qui soulève les montagnes. Avec un tel enthousiasme qu’on ne lui connaît pas. Dans tous les cas, pas en ce qui concerne les Saintes Ecritures.

A la question se savoir s’il s’est découvert un nouveau talent ? Il répond « je suis juste conscient de la gravité des choses. Notre pays est en état avancé de décrépitude». Pour ce dernier, rien ne marche. Dans tous les secteurs : économie, santé, sport, musique, culture, enseignement etc. Tout est paralysé. Et les catastrophes naturelles qui s’ajoutent à la souffrance quotidienne des populations sont pour Mot’a Mwenya (L’homme important en langue Duala), un signe très fort qu’il faut saisir et surtout comprendre. Il l’a d’ailleurs compris, «Dieu est très en colère contre le Cameroun et pour cela, risque de nous tourner le dos», révèle-t-il. Et c’est selon lui, maintenant ou jamais de s’humilier à ses pieds et de lui faire entièrement confiance dans une foi insiste-t-il, «qui brise les barrières et soulève les montagnes». 

C’est dans ce sens qu’il a accepté de se produire en spectacle à la demande du groupe d’hommes baptistes du Cameroun, samedi 20 octobre 2012 à partir de 18 heures. Cette invitation pour lui est une révélation. «C’est quand ces chrétiens m’ont approché que je me suis rendu compte que depuis le début de ma carrière il y’a plus de 40 ans, j’ai toujours chanté pour Dieu sans forcément m’en rendre compte. Dieu a toujours une place dans chacun de mes albums».

C’est donc cette compilation puisée de ces nombreux albums qu’il présentera ce soir-là. Avec pour seul objectif, implorer la miséricorde de Dieu sur le Cameroun et les Camerounais. C’est un des fruits de ses nombreux échanges et voyages à travers le monde. C’est par la foi dit-il, que les pays émergents et puissants d’aujourd’hui en sont là. Comme un pasteur, il exhorte les uns et les autres à  oublier les querelles inutiles, le commérage comme ceux qui l’annonçait pour mort, il y’a quelques temps et Jeannot Ekwalla plus récemment encore, les égos…pour la construction d’un Cameroun prospère à la dimension de ses richesses humaines, naturelles dont «Dieu nous a gratuitement fait don»

Adeline TCHOUAKAK

 

Publicité

comments powered by Disqus
Publicité
Autres actualités
Plus populaires

PUBLICITE