19/10/2012 00:44:10
La Russie a annulé les dettes de plusieurs pays africains
La Russie a annulé les dettes de plusieurs pays africains. Le montant de la dette dépasse 20 milliards de dollars. Moscou a versé encore 50 millions de dollars au fonds de la Banque mondiale pour les pays les plus pauvres.
ruvr
TEXTE  TAILLE
Augmenter la taille
Diminuer la taille

Medvedev Afrique

La Russie a annulé les dettes de plusieurs pays africains. Le montant de la dette dépasse 20 milliards de dollars. Moscou a versé encore 50 millions de dollars au fonds de la Banque mondiale pour les pays les plus pauvres.

Ces moyens seront dépensés pour développer la région subsaharienne, a dit à la session de l’Assemblée générale de l’ONU le directeur du département des organisations internationales du ministère russe des Affaires Étrangères Vladimir Sergueev.

Les dettes des pays africains datent essentiellement de l’époque soviétique. Moscou prêtait volontiers concours aux Etats socialistes en coopérant avec eux dans la sphère militaire et en aidant à construire toutes sortes d’installations sur leur territoire. La Russie annule graduellement les dettes. Ainsi, en 2008 elle a annulé 16 milliards de dollars. Maintenant notre pays annule encore plus de quatre milliards – au total plus de 20 milliards de dollars. Au micro le vice-directeur de l’Institut d’Afrique Dmitri Bondarenko :

« Ce sont des dettes qui ne seront jamais remboursées. Il est possible de les conserver et d’essayer d’en tirer les bénéfices ou de les annuler. La Russie a vendu les dettes des pays africains à l’URSS dans les années 1990, par exemple les dettes du Mozambique à la Suisse. Les acheteurs prenaient des concessions dans tels ou tels pays, se chargeaient de la prospection des gisements de minéraux utiles, etc ».

La Russie comprend parfaitement que les Etats africains ont besoin de son concours. Si elle ne le prête pas, elle se heurtera en perspective à l’afflux de réfugiés. De ce fait, Moscou participe à toutes sortes de programmes d’aides humanitaires à la région.

En plus des pays africains, la Russie et la RDPC (Corée) ont réglé récemment le problème de la dette de Pyongyang à Moscou de 11 milliards de dollars. En été 2011 la Russie a annulé 12 milliards de dette africaine et en 2008 elle a pardonné près de huit milliards à l’Irak.

 

Publicité

comments powered by Disqus
Publicité
Autres actualités
Plus populaires

PUBLICITE