24/10/2012 01:04:59
Droits de l'homme : la Russie évoque la situation aux Etats-Unis
Les prétentions de Washington de devenir leader mondial dans le domaine de la défense des droits de l’homme et des valeurs démocratiques, ne sont pas fondées car les Etats-Unis sont loin d’en donner un exemple parfait. Cette affirmation est fondée sur le rapport fait par le ministère russe des Affaires étrangères sur la situation du respect des droits de l’homme aux Etats-Unis.
ruvr
TEXTE  TAILLE
Augmenter la taille
Diminuer la taille

White House-Maison Blanche

Les prétentions de Washington de devenir leader mondial dans le domaine de la défense des droits de l’homme et des valeurs démocratiques, ne sont pas fondées car les Etats-Unis sont loin d’en donner un exemple parfait. Cette affirmation est fondée sur le rapport fait par le ministère russe des Affaires étrangères sur la situation du respect des droits de l’homme aux Etats-Unis.

Les experts du ministère se sont basés sur les renseignements vérifiés venant des sources internationales et nationales fiables. Dit Andranik Migranyan, directeur de l’Institut de la démocratie et de la coopération à New York.

« Il va sans dire que l’Amérique est un pays de grandes traditions démocratiques. Mais à en regarder de plus près la façon dont y est organisée la vie publique, on constatera avec regret qu’il y a énormément de problèmes qui ne permettent pas aux Etats-Unis de se positionner de manière aussi absolue qu’ils le souhaitent, en tant que modèle ou gourou qui enseigne comment respecter les droits de l’homme ».

Les élections présidentielles du 6 novembre prochain en fournissent un bon exemple. La voici, l’ultime manifestation de la démocratie ! Mais il est impossible de faire abstraction des discriminations en fonction de la position sociale et de l’appartenance ethnique ainsi que des violations des droits électoraux, a dit à La Voix de la Russie Cheri Honkala, candidate du Parti vert à la vice-présidence des Etats-Unis.

« La raison pour laquelle les Etats-Unis n’autorisent pas les observateurs d’assister au déroulement du scrutin, c’est qu’il y a une éventualité de fraudes. Nous avons tant de gens qui ne veulent pas ou ne peuvent pas voter. De surcroît le système d’« autorisations à avoir le droit de vote » est en train de revenir dans certains Etats américains. Il y a des barrières artificielles qui se créent pour évincer des électeurs potentiels que sont les ouvriers et ceux qui vivent au-dessous du minimum vital ».

Jusqu’ici la Russie ne disait jamais rien à propos des processus démocratiques aux Etats-Unis. Mais aujourd’hui il est temps de changer les choses, a déclaré Alexeï Pouchkov, président du comité des affaires internationales de la Douma d’Etat.

Lundi les parlementaires russes ont adopté une série de recommandations à l’attention de l’exécutif et le législatif américains. Les Etats-Unis devraient non seulement dire aux autres comment respecter les droits de l’homme mais aussi et surtout de les respecter eux-mêmes.

Natalia Kovalenko

 

Publicité

comments powered by Disqus
Publicité
Autres actualités
Plus populaires

PUBLICITE