02/11/2012 03:27:15
Le vice-président irakien condamné à mort
Le vice-président irakien Tariq al-Hashimi, a été condamné à mort ce jeudi, le tribunal ayant reconnu qu’il a ordonné à ses forces de sécurité de miner le véhicule de l’un des officiers du ministère de l’Intérieur du pays. Auparavant, cet homme politique sunnite, chef du Parti islamique irakien, a été condamné à mort par pendaison pour « activité terroriste ».
ruvr
TEXTE  TAILLE
Augmenter la taille
Diminuer la taille

Tarek Al Hashimi

Le vice-président irakien Tariq al-Hashimi, a été condamné à mort ce jeudi, le tribunal ayant reconnu qu’il a ordonné à ses forces de sécurité de miner le véhicule de l’un des officiers du ministère de l’Intérieur du pays. Auparavant, cet homme politique sunnite, chef du Parti islamique irakien, a été condamné à mort par pendaison pour « activité terroriste ». Son implication dans les attentats à la bombe et les assassinats entre 2005 et 2011 a été prouvée.

Les deux condamnations ont été faites pas par contumace, car al-Hashemi s'est réfugié en Turquie. L’ex-vice-président affirme que les accusations portées contre lui ont des raisons « confessionnelles», et le premier ministre Nouri al-Maliki un chiite, serait en train de persécuter les politiciens sunnites.

Publicité
Publicité

comments powered by Disqus
Publicité
Autres actualités
Plus populaires

PUBLICITE