02/11/2012 21:48:19
Quiconque déclenche une guerre commerciale en paie les conséquences
Les frictions commerciales sont inévitables dans le monde actuel où les économies sont de plus en plus étroitement liées les unes aux autres. Cependant ne pas traiter ces frictions de manière appropriée ou les détériorer n'apporteront aucun bénéfice aux parties concernées et souvent les initiateurs de "guerres commerciales" en subissent eux mêmes les conséquences.
Xinhua
TEXTE  TAILLE
Augmenter la taille
Diminuer la taille

Industry

Les frictions commerciales sont inévitables dans le monde actuel où les économies sont de plus en plus étroitement liées les unes aux autres. Cependant ne pas traiter ces frictions de manière appropriée ou les détériorer n'apporteront aucun bénéfice aux parties concernées et souvent les initiateurs de "guerres commerciales" en subissent eux mêmes les conséquences.

Quelques semaines après que l'Union européenne ait déposé la plus importante plainte commerciale jamais reçue par Bruxelles, portant sur les panneaux solaires et cellules photovoltaïques en provenance de la Chine, le ministère chinois du Commerce a annoncé jeudi qu'il lancerait une enquête anti-dumping sur le silicium polycristallin en provenance de l'Union européenne (UE), une matière utilisée dans la production des équipements solaires. Le ministère s'est également engagé à rouvrir ses précédentes enquêtes sur le silicium polycristallin importé des Etats-Unis et de la République de Corée, ce qui est vu comme une réaction à la décision américaine d'imposer de lourds tarifs douaniers sur les panneaux solaires chinois.

 La Chine a importé 9.300 tonnes de silicium polycristallin de l'UE au cours du premier semestre de l'année, soit une croissance de 30,8% en glissement annuel. Cependant, les prix moyens de cette matière ont chuté de 47,5% sur un an. Si l'enquête chinoise, qui devrait s'achever dans un an, conduit à la décision d'imposer des tarifs douaniers anti-dumping sur les produits européens et américains, ce sont les industries photovoltaïques des deux parties qui au final vont en pâtir. Les décideurs européens et américains devraient plutôt travailler à trouver les causes  de leur récession économique et de leurs déficits commerciaux.

Les fabricants européens et américains ne gagneront en compétitivité face à leurs  concurrents chinois qu'en continuant d'améliorer la qualité des produits et les méthodes de production, afin de contrebalancer leurs désavantages en matière de coûts logistiques, de la main d'œuvre et des matières premières. L'UE et les Etats-Unis doivent comprendre que les déficits commerciaux, qui exercent une pression sur le marché de l'emploi, profitent aussi à leurs consommateurs en fournissant plus de choix de produits bon marché. Par ailleurs, les sanctions douanières contre les produits importés sont une épée à double tranchant. Elles peuvent effectivement augmenter un temps les revenus douaniers et stimuler la production intérieure, mais en même temps, elles forcent les consommateurs à payer plus et nuisent à la dynamique d'innovation des producteurs.

Bien que les gouvernements assument la responsabilité de protéger les droits des producteurs domestiques, quand on en vient à l'économie et au commerce, il est sage qu'ils laissent ceux-ci suivre les règles du marché. Sinon, chacun y perd plus qu'il n'y gagne.

Publicité

comments powered by Disqus
Publicité
Autres actualités
Plus populaires

PUBLICITE