02/11/2012 21:53:24
La monnaie unique de la Cedeao aux calendes grecques
La monnaie unique de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (Cedeao) n’interviendra de sitôt.
Les Afriques
TEXTE  TAILLE
Augmenter la taille
Diminuer la taille

Cdeao

La monnaie unique de la Cedeao aux calendes grecques

La monnaie unique de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (Cedeao) n’interviendra de sitôt.

C’est l’interprétation qui s’est dégagée suite aux propos du Commissaire de l’Union économique monétaire ouest africaine (Uemoa), Christophe Joseph Marie Dabiré, lors d’un séminaire régional.

«Des groupes de réflexion» travaillent sur le sujet a déclaré le haut commis, qui assure que la question a été posée aux chefs d’Etat. Aucune échéance précise n’est avancée quant à l’effectivité de cette monnaie, qui interviendra probablement après la date de 2020, marquant, théoriquement la création pour les autres pays de la Cedeao non membres de l’Uemoa.

Contexte. Une monnaie unique en zone Cédéao   

Réunis vendredi 14 octobre à Lomé à l’occasion de le 6ème session ordinaire du Conseil de convergence, les argentiers des pays de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (Cédéao) et leurs représentants ont planché sur la création d’une monnaie unique.

En conclave à Lomé, des gouverneurs de banques et autres représentants des Ministères des finances des huit pays membres de la Cédéao se penchent, depuis vendredi dernier, sur les voies devant permettre d’harmoniser les différentes positions dans cet espace. Longtemps confrontés à une certaine inadéquation entre les domiciliations des pouvoirs monétaire et économique, ils se focalisent aujourd’hui sur la date d’entrée en vigueur de la monnaie unique, projetée pour 2020, et l’aplanissement des divergences à certains niveaux.

Dans un panier

Bien entendu, l’étape de la capitale togolaise devra évaluer les progrès enregistrés pour parvenir à l’objectif de la monnaie unique dans ce regroupement communautaire. Pour rappel, la Cédéao, qui regroupe quinze pays, dont huit francophones unis au sein de l’Uemoa (Union économique et monétaire ouest-africaine, ayant le franc CFA en commun et constituée en 1975), a ambitionné dès le départ une intégration économique et politique sous-régionale.

Aujourd’hui, alors que le processus est suffisamment avancé, selon les experts, la refonte des monnaies de pays tels que le Nigeria, le Ghana, le Liberia, la Guinée-Conakry, la Sierra Leone, le Cap-Vert et la Gambie (chacun avec sa monnaie nationale) pourrait se faire dans un panier comprenant, entre autres devises, le franc CFA. Reste à baptiser la nouvelle monnaie qui, indubitablement, sera ancrée sur le continent noir.

Publicité
Publicité

comments powered by Disqus
Publicité
Autres actualités
Plus populaires

PUBLICITE