14/11/2012 04:47:29
Invitation. An 1 de la déportation du président Gbagbo
Chers camarades, le serpent n’est pas encore mort. Notre combat pour la vérité arrive à un tournant déterminant, rendant notre présence à la Haye un impératif pour marquer le nouveau départ de la Résistance et pour le retour à la justice et à la paix en Côte d’Ivoire. 
TEXTE  TAILLE
Augmenter la taille
Diminuer la taille

Comité de Pilotage des Actions de la Diaspora (CPAD)

An 1 de la déportation du président Gbagbo le 1e décembre 2012: Grande marche à la Haye

Patriotes ivoiriens et africains,

Le 1er décembre prochain, il y aura un an que le président Laurent GBAGBO a été déporté à la Haye. C’est une date douloureuse certes mais, pour la Résistance, c’est surtout une date symbolique qui ne peut passer sous silence. Aussi en accord avec l’ensemble des mouvements et leaders de la Résistance, a-t-il été décidé de marquer cette journée par une GRANDE MARCHE de soutien au Président Laurent GBAGBO et au peuple martyr de Côte d’Ivoire qui est en proie à la barbarie quotidienne du régime ethno-dictatorial du sieur Alassane Ouattara.
Cher camarades de lutte, après plus d’un an d’une mobilisation pacifique tous-azimuts contre l’imposture d’Alassane Ouattara et ses soutiens internationaux, la lutte pour la restauration de la démocratie en Côte d’Ivoire a engrangé d’importants succès.

Les agitations de l’ONU, de la CPI, et du gouvernement illégitime d’Alassane Ouattara face à la mobilisation sans faille des démocrates de tous horizons montrent que nous tenons le bon bout. Les incongruités du récent rapport du comité d’experts de l’ONU et le blocage de la CPI à rendre son verdict équitablement dans le procès contre le président Laurent Gbagbo en sont des signes patents. Quand à Dramane Ouattara, l’illégitimité et l’incompétence de même que la nature profondément criminelle de son régime ne sont plus à démontrer.

Toutefois, chers camarades, le serpent n’est pas encore mort. Notre combat pour la vérité arrive à un tournant déterminant, rendant notre présence à la Haye un impératif pour marquer le nouveau départ de la Résistance et pour le retour à la justice et à la paix en Côte d’Ivoire. 

Le CPAD et tous les mouvements de la Résistance vous exhortent donc à prendre dès à présent toutes les dispositions nécessaires pour répondre présent à la Grande Marche du 1er décembre 2012 dans les rues de la Haye. 

Ensemble, on ira jusqu’au bout.

Pour le CPAD
Dr Doua Y. Joachim
Le chargé de la communication

Publicité

comments powered by Disqus
Publicité
Autres actualités
Plus populaires

PUBLICITE