15/11/2012 02:59:11
Cameroun. Paul Eric Kinguč condamné ŕ 10 ans de prison ferme
La Cour d'appel siégeant en matière criminelle hier mercredi 14 novembre 2012 l'a reconnu coupable du détournement de la somme de 3. 000. 460 Fcfa.  
Le Messager
TEXTE  TAILLE
Augmenter la taille
Diminuer la taille

La Cour d’appel siégeant en matière criminelle hier mercredi 14 novembre 2012 l’a reconnu coupable du détournement de la somme de 3. 000. 460 Fcfa.  

Paul Eric Kinguè devra en outre payer la somme de 3.402.551 Fcfa au titre de dommages. Et 384 915 Fcfa pour les dépens. Le verdict dans l’affaire en appel, ministère public et commune de Njombé/Penja contre Paul Eric Kinguè est tombé hier mercredi 14 novembre 2012 à la Cour d’appel du Littoral siégeant en matière criminelle. Après que l’avocat général a sollicité « une peine suffisante susceptible de rééducation de l’accusé pour qu’il ne pense pas qu’il y a quelque chose derrière ». Passée la lecture des charges retenues contre l’accusé, la collégialité a requis la peine de 10 ans d’emprisonnement ferme à l’encontre de l’ex-maire de la commune de Njombé/Penja. Pour ce qui est de l’extension du réseau d’eau à la commune de Njombé/Penja, la Cour a estimé que l’ex-maire a violé la règlementation en vigueur en ne soumettant pas l’utilisation de la somme de 4.960.551 Fcfa , don reçu de la société des plantations du Moungo (Spm), au conseil municipal. Qui en avait le pouvoir d’en décider. 

Sur ce montant destiné à l’installation de l’eau à la commune, la Cour a estimé qu’il y a eu un détournement de la somme de 1.400.000 Fcfa. Sur le volet concernant la location de la niveleuse de la commune de Njombé/Penja aux communes voisines de Mbanga et de Dibombari, la collégialité a retenu  le détournement de 1.390.000 Fcfa sur les 3.915.000 Fcfa générés. « Les pièces justificatives de la gestion et la collecte de ses fonds ont été fabriquées pour servir la cause de l’accusé. Les décharges présentées par Paul Eric Kinguè ont été falsifiées », a argué le président de la collégialité. Qui n’a pas requis la culpabilité de l’ex maire de la commune de Njombé/Penja sur le montant, soit 1.321.300, destiné à la fourniture en carburant et lubrifiant de la niveleuse.

C’est visiblement déçu et abattu que Paul Eric Kinguè a regagné la prison de New-Bell hier après le prononcé de la décision. Acclamé par une foule nombreuse et presque en larmes, l’ex-maire de Njombé/Penja a dit toute sa déception. « C’est terrible ce qui vient de se passer à la Cour d’appel du Littoral. Je suis déçu par la Justice de mon pays. Les magistrats ont tout fait pour me condamner. Alors que tous les témoins à charge du ministère public se sont succédés dans le box pour me dédouaner. On se demande bien au regard de ce qui vient de se passer où va la justice de mon pays », a-t-il déclaré. Et de poursuivre comme lors  des plaidoiries, «parce que j’aimais ma commune, mon peuple et mon département, j’ai vêtu sur moi, ma qualité de juge d’opportunité, combinée au bon sens, pour appliquer strictement la volonté du donateur qui consistait à installer le réseau d’eau à l’hôtel de ville de Penja, ce que j’ai  fait »

Pour l’instant Paul Eric Kinguè qui avait été condamné à vie mercredi 29 février 2012 par le tribunal de grande instance du Moungo, entend se pourvoir en cassation.

Blaise-Pascal Dassié

 

Publicité

comments powered by Disqus
Publicité
Autres actualités
Plus populaires

PUBLICITE