16/11/2012 16:42:00
Le plan du Cameroun pour atténuer l'exploitation illégale de ses minerais
L’or produit au Cameroun n’emprunte pas toujours les canaux légaux. Selon le Cadre d’appui et de promotion de l’artisanat minier, sur les 100 kg d’or produits chaque mois au Cameroun, 90 kg vont dans les poches des trafiquants.
Investir au cameroun
TEXTE  TAILLE
Augmenter la taille
Diminuer la taille

L’or produit au Cameroun n’emprunte pas toujours les canaux légaux. Selon le Cadre d’appui et de promotion de l’artisanat minier, sur les 100 kg d’or produits chaque mois au Cameroun, 90 kg vont dans les poches des trafiquants. 

Le pays s’organise désormais pour canaliser sa production d’or et de métaux précieux. Dans sa stratégie, le ministère en charge des Mines annonce pour bientôt la mise en service des Brigades minières créées par décret présidentiel. 

En plus de cette Brigade minière, le ministre des Mines, de l’Industrie et du Développement technologique, Emmanuel Bonde, annonce l’élaboration d’un fichier national de tous les opérateurs miniers et artisans miniers. Ils seront désormais immatriculés et chacun sera doté d’une carte de prospecteur. 

Emmanuel Bonde envisage aussi de « renforcer la traçabilité des produits issus de l’exploitation par l’institution du contrôle au niveau des sites, afin de pouvoir déterminer les quantités de minerais extraites et leur destination ».

« Nous allons nous inspirer du Processus de Kimberley pour l’extension d’une meilleure traçabilité à d’autres minerais (or ; saphir) comme nous le faisons déjà avec le diamant », ajoute le ministre qui s’exprimait mardi dans les colonnes de Cameroon Tribune.

B-O.D.

Publicité

comments powered by Disqus
Publicité
Autres actualités
Plus populaires

PUBLICITE