19/11/2012 02:44:40
Mali. Plus de 117 morts suite aux affrontements entre le MUJAO et le MNLA
Plus de 117 morts, tel est le bilan fourni vendredi soir à un correspondant de Xinhua par différentes sources, suite aux affrontements des trois derniers jours entre les combattants du Mouvement pour l’Unicité et le jihad en Afrique de l’ ouest (MUJAO) et ceux du Mouvement national de libération de l’Azawad (MNLA).
Xinhua
TEXTE  TAILLE
Augmenter la taille
Diminuer la taille

Mujao-Mali

Plus de 117 morts, tel est le bilan fourni vendredi soir à un correspondant de Xinhua par différentes sources, suite aux affrontements des trois derniers jours entre les combattants du Mouvement pour l’Unicité et le jihad en Afrique de l’ ouest (MUJAO) et ceux du Mouvement national de libération de l’Azawad (MNLA).

Des sources concordantes ont affirmé à Xinhua que « les combattants du MNLA et du MUJAO s’ affrontent depuis mercredi dernier de façon sans interruption dans une localité située à environ 80 kilomètres de Ménaka et à 70 kilomètres de la ville d’Ansongo au nord du Mali. Mais c’est depuis ce matin (vendredi, Ndlr) que les affrontements sont violents ».

Selon des habitants de Gao, « le chef du MUJAO dans notre ville (Gao, Ndlr), Abdoul Hakim, a déclaré sur les antennes de la radio Nata de Gao que les éléments du MUJAO ont tué plus 100 combattants du MNLA ».

Une source d’une autre localité de la région de Gao, « se basant sur les informations fournies par des hommes proches du CICR » , a indiqué que le « MNLA a perdu plus de 100 combattants » ajoutant que « du côté du MUJAO, il y a eu 17 morts dont son chef d’Ansongo, Abou Dardar ».

Des habitants de la ville de Gao ont indiqué que, selon le chef du MUJAO, Abdoul Hakim, sur les antennes de la radio Nata, « le MUJAO a perdu 3 combattants et 6 blessés graves, qui sont admis à l’ hôpital de Gao ».

Publicité
Publicité

comments powered by Disqus
Publicité
Autres actualités
Plus populaires

PUBLICITE