21/11/2012 00:26:49
L'Afrique a importé près de 43 millions de tonnes de denrées alimentaires en 2011
L'Afrique a importé près de 43 millions de tonnes de denrées alimentaires en 2011, dont 2 millions sous forme d’aide alimentaire, révèle un rapport présente a la huitième session du Comite de la sécurité alimentaire et du développement durable organise a Addis Ababa (Ethiopie).
APA
TEXTE  TAILLE
Augmenter la taille
Diminuer la taille

L’Afrique a importé près de 43 millions de tonnes de denrées alimentaires en 2011, dont 2 millions sous forme d’aide alimentaire, révèle un rapport présente a la huitième session du Comite de la sécurité alimentaire et du développement durable organise a Addis Ababa (Ethiopie).

Citant un document sur les Perspectives de récolte et la situation alimentaire de juin 2012 du programme des nations unies pour l’alimentation (FAO), le rapport souligne que les importations alimentaires devraient reculer en 2012 -2013, tandis que l’aide alimentaire devrait, selon les prévisions, passer de 2 millions a 2, 3 millions de tonnes.

‘’De toute évidence, l’Afrique continue de ne pas produire des quantités suffisantes de denrées alimentaires pour répondre a la demande cerealiere sans cesse croissante de ses populations’’, note le rapport qui signale par ailleurs que la tendance haussière de la facture des importations alimentaires en Afrique avoisine actuellement annuellement quelque 50 milliards de dollars D’où l’urgence d’investir dans l’agriculture en Afrique afin d’accroître la production de denrées alimentaires.

Les besoins en céréales de l’Afrique sont de plus en plus satisfaits par les importations en provenance du reste du monde qui couvrent actuellement 45 a 50 pour cent du riz, et 80 pour cent du blé consommes partout dans le continent.

La 8eme session Comite de la sécurité alimentaire et du développement durable devra servir de cadre a la Réunion régionale d’application de l’Afrique, en prélude a la vingtième session de la Commission du développement durable prévue Mai 2013 a New York et qui examinera les conclusions de la Conférence des nations unies sur le développement durable (Rio +20).

Le document final qui va sanctionner les travaux sera soumis pour validation au prochain sommet de l’Union africaine.

Publicité
Publicité

comments powered by Disqus
Publicité
Autres actualités
Plus populaires

PUBLICITE