23/11/2012 20:09:49
Joseph Kabila prêt à négocier, la photo de la conférence déclenche l'hystérie sur le web
Le président de la République démocratique du Congo, Joseph Kabila, a déclaré qu’il est prêt à examiner les demandes de la rébellion du M23, qui a pris le contrôle de la ville de Goma, mardi. Sur internet, la photo de la conférence de presse à Kampala déclenche une tôlée.
Direct.cd
TEXTE  TAILLE
Augmenter la taille
Diminuer la taille

Le président de la République démocratique du Congo, Joseph Kabila, a déclaré qu’il est prêt à examiner les demandes de la rébellion du M23, qui a pris le contrôle de la ville de Goma, mardi. Sur internet, la photo de la conférence de presse à Kampala déclenche une tôlée. 

Joseph Kabila, qui est en Ouganda pour des pourparlers avec les présidents rwandais et ougandais, a indiqué qu’il envisagerait des négociations avec le M23. Les présidents ougandais Yoweri Museveni, rwandais Paul Kagame et congolais Joseph Kabila, ont exigé des rebelles congolais du M23 qu’ils se retirent de Goma

Le président ougandais, Yoweri Museveni, a annoncé que si les rebelles ne quittent pas Goma, ils verront ce qu’il a appelé toute la force de la région.

Sur Internet, c’est une photo qui a déclenché depuis hier soir la tôlée.  On y voit  le Président congolais qui sourit aux côtés de ses homologues rwandais et ougandais lors de la conférence de presse à Kampala. Beaucoup d’internautes congolais reprochent au président Kabila « son rire », « alors que son pays est en guerre ».

« La photo dis tout,on dirais un fils qui as réussi à faire son devoir, à côté, son maître et son parrain qui sont content et fiers de lui pour avoir accomplit sa mission », déclare Laura Mutay sur la page Facebook de Direct.cd.

« Pendant que la population se demande c’est quoi le prochain épisode, le voila débordant de sourire », poursuit Nancy B.

@Tantia Firoz voit elle les choses de manière différente: « Je suis assez choquée de la facilité avec laquelle notre jugement rationnel est mis a mal dans des périodes pareilles (…) une photo prise à une fraction de seconde précise au moment où il sourit (…) une négociation peu prendre divers formes, t’es pas non plus obligé d’afficher une tête d’abattu à chaque seconde qui passe. Même lorsque tu perds un proche, tu arrives  un moment ou un autre à sourire..alors reprochez lui même de vivre, mais ne lui reprochez pas un sourire… », affirme cette internaute.

« Jamais une photo n’a recueillie autant de commentaires et de partages sur la Page Facebook de Direct.cd », commente Juliana Ngwej, rédaction en Chef-Adjointe de Direct.cd.

Sur terrain, des combats se déroulaient jeudi autour de la localité de Sake prise mercredi par les rebelles du M23 et située à une vingtaine de km à l’ouest de Goma, a constaté un photographe de l’AFP.

Des explosions d’obus de mortiers étaient entendues et des panaches de fumée montaient à proximité de la ville, vers 14H00 locales (12H00 GMT). Des tirs d’armes automatiques avaient été aussi entendus peu avant les tirs de mortiers.

Il n’était pas possible de savoir si ces combats opposaient les rebelles du M23 à l’armée congolaise ou bien à une milice locale présente dans cette zone.

Des milliers de personnes fuyaient à pied la localité, portant notamment des matelas sur la tête, sur la route en direction de Goma, a constaté le photogaphe de l’AFP.

Après avoir pris mardi Goma, qu’ils occupent depuis, les rebelles avaient poursuivi leur offensive pour faire tomber Sake mercredi après-midi.

Une partie des troupes de l’armée congolaise, après avoir quitté Goma, s’était rassemblée à Sake puis à Minova, plus au sud.

Joint par la BBC a Minov, situe à 100 km de Bukavu, dans le Sud-Kivu, le Colonel Amuli Olivier, porte-parole de l’armée congolaise (FARDC), a indiqué que les troupes sont «en train de se reconditionner afin de reconquérir » les villes prises par les rebelles et de « bouter » ces derniers du Congo.

Source: Direct.cd

Publicité
Publicité

comments powered by Disqus
Publicité
Autres actualités
Plus populaires

PUBLICITE