25/11/2012 02:35:04
Etienne Tshisekedi : « La solution ŕ la crise de l'Est passe par la vérité des urnes »
La solution à la crise de l’Est du pays, avec à l’affiche l’occupation accélérée des villes et localités par le M23, passe par la vérité des urnes. C’est-à-dire la restitution de l’impérium au gagnant de la présidentielle du 28 novembre 2011, déclare l’union pour la Démocratie et le Progrès Social, UDPS.
Direct.cd
TEXTE  TAILLE
Augmenter la taille
Diminuer la taille

 

La solution à la crise de l’Est du pays, avec à l’affiche l’occupation accélérée des villes et localités par le M23, passe par la vérité des urnes. C’est-à-dire la restitution de l’impérium au gagnant de la présidentielle du 28 novembre 2011, déclare l’union pour la Démocratie et le Progrès Social, UDPS. C’est le Secrétaire Général de l’Udps, Bruno Mavungu Puati, qui a relayé cette position du parti, en la présentant comme celle de son président Etienne Tshisekedi. C’était au cours du point de presse qu’il a animé, le jeudi 22 novembre au siège de son parti sis au n°546 de l’avenue Zinnias, à Limete.

 

L’orateur a commencé par le rappel de différents forums politiques organisés antérieurement, dont la CNS (Conférence nationale souveraine) et le Dialogue Intercongolais en Afrique du Sud, dans le seul but de mettre en place un nouvel ordre politique en République démocratique du Congo. L’une des grandes résolutions de ces forums, a-t-il souligné, c’est le pouvoir, reconnu au peuple de se choisir librement et démocratiquement ses dirigeants.

A ce sujet, l’Udps accuse Joseph Kabila d’avoir marché sur l’Accord de Sun City par un passage en force vers des élections qu’elle a qualifiées de truquées, en refusant de réaliser tous les autres préalables dont la réforme de l’armée, de la police, ainsi que des services de renseignements. Tout comme la pacification de l’ensemble du pays principalement de l’Est par la neutralisation des forces négatives et autres groupes armés y opérant. Conséquence de la situation, conclut le parti cher à Etienne Tshisekedi wa Mulumba, à la place d’avoir une armée apolitique et républicaine au service de la nation, des civils revêtus des grades d’officiers supérieurs et des éléments étrangers ainsi que des désoeuvrés sans formation ont été incorporés dans nos forces armées, dans la police et dans les services de renseignements.

Pourquoi l’Udps ne condamne-t-elle pas le M23 et le Rwanda? Réponse de Bruno Mavungu : l’Udps ne peut pas s’en prendre à la conséquence ou mieux aux effets que sont le M23 et le Rwanda, mais plutôt à la cause qui est Joseph Kabila.

Plusieurs autres questions ont été posées au Secrétaire général. Mais dans ses réponses, il s’est réservé de communiquer ou dévoiler les stratégies de son parti pour parvenir au résultat.

DOM

 

Publicité
Publicité

comments powered by Disqus
Publicité
Autres actualités
Plus populaires

PUBLICITE