28/11/2012 02:16:17
Moeurs. Yaoundé: Pour un homme, elle poignarde sa soeur à mort
La terrible scène s'est déroulée au quartier Emana à Yaoundé, entre deux sœurs de la famille Bilongo.
Le Messager
TEXTE  TAILLE
Augmenter la taille
Diminuer la taille

La terrible scène s'est déroulée au quartier Emana à Yaoundé, entre deux sœurs de la famille Bilongo.

Dans la matinée du mercredi 14 novembre 2012, rien ne laisse présager de ce qui va se dérouler quelques heures après, au domicile des Bilongo. En effet, la jeune Clarice Amélie Bilongo, 17 ans, s’en est pris vivement à sa sœur aînée Patricia Bilongo âgée de 18 ans, à l’issue d’une dispute au sujet d’un jeune homme, résidant au quartier Mballa II à Yaoundé.

L’histoire remonterait à plusieurs mois, lorsque Patrick et Armel, deux jeunes garçons à peine la vingtaine, se donnent pour mission de conquérir les cadettes de la famille Bilongo. Le premier, Patric, entame une relation amoureuse avec la sœur aînée Patricia. Quelques semaines après, c’est Armel qui séduit la jeune Clarice. Au bout d’un moment, Patric quitte la ville pour un petit congé. Il se trouve que les deux garçons qui sont jumeaux, ont une ressemblance physique quasi identique. Ce qui créée une confusion chez les deux sœurs de la famille Bilongo. Ce qui fait que chacune des deux sœurs se refuse à croire que l’un des frères jumeaux qui a quitté la ville est son amoureux. Chacune voulant tirer la couverture de son côté.

Mardi 13 novembre donc, Clarice décide d’aller rendre une visite de courtoisie à son bien aimé, persuadée qu’il est bien le sien. Sur les lieux, elle a la surprise de trouver Patricia, sa sœur aînée, en tenue légère. Alors qu’elle tente de s’expliquer avec cette dernière, celle-ci sort de ses gongs et se met à lui crier dessus. Elles finissent même par en venir aux mains, avant de se ressaisir et de regagner leur domicile à Emana. Ne baissant pas les bras, et surtout pour rendre sa sœur jalouse, Patricia joint par téléphone son amoureux d’un jour, et se met à roucouler avec lui au téléphone. La situation devient ainsi insupportable pour Clarice, qui se précipite dans la cuisine et en ressort avec un couteau de cuisine qu’elle plante dans l’abdomen de son aînée.

Celle-ci s’écroule et est tout de suite transportée à l’hôpital central de Yaoundé. La désormais criminelle quant à elle, fond dans la nature et restera introuvable. Consternée, la famille peinait à cerner un tel drame. Ce sont les curieux et autres voisins qui ont rapporté l’histoire aussi loin que possible, s’en faisant de gorges chaudes.

Florette MANEDONG 

Publicité

comments powered by Disqus
Publicité
Autres actualités
Plus populaires

PUBLICITE